Dernières Infos

Covid19 – Un Monde qui glisse vers la Pandémie ?

Une épidémie de pneumonies d’allure virale d’étiologie inconnue a émergé dans la ville de Wuhan (province de Hubei, Chine) en décembre 2019. Le 9 janvier 2020, la découverte d’un nouveau coronavirus (d’abord appelé 2019-nCoV puis officiellement Covid2019, différent des virus SARS-CoV, responsable de l’épidémie de SRAS en 2003 et MERS-CoV, responsable d’une épidémie évoluant depuis 2012 au Moyen-Orient) a été annoncée officiellement par les autorités sanitaires chinoises et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce nouveau virus est présenté comme l’agent responsable de ces pneumonies.

Cette pneumonie est une maladie infectieuse causée par un virus appartenant à la famille des coronavirus, pour le moment identifié sous le nom de Covid2019. Le réservoir de virus est probablement animal. Même si Covid2019 est très proche d’un virus détecté chez une chauve-souris, l’animal à l’origine de la transmission à l’homme n’a pas encore été identifié avec certitude. La pangolin pourrait en être le vecteur. Une nouvelle étude menée par des chercheurs chinois indique que le nouveau coronavirus pourrait avoir commencé la transmission interhumaine fin novembre 2019 depuis un endroit autre que le marché des fruits de mer de Huanan à Wuhan.

L’étude publiée sur ChinaXiv, un référentiel ouvert chinois pour les chercheurs scientifiques, révèle que le nouveau coronavirus a été introduit sur le marché des fruits de mer à partir d’un autre endroit, puis s’est rapidement propagé d’un marché à l’autre. Les résultats sont le résultat d’analyses de données à l’échelle du génome, des sources d’infection et de la voie de propagation de 93 échantillons du nouveau coronavirus collectés dans 12 pays sur quatre continents.

L’étude estime que le patient zéro a transmis le virus aux travailleurs ou aux vendeurs du marché des fruits de mer de Huanan. Le marché surpeuplé a facilité la transmission du virus aux acheteurs, ce qui a provoqué une propagation plus large début décembre 2019.

D’après les éléments communiqués par les autorités chinoises pour les cas confirmés, les symptômes principaux sont la fièvre et des signes respiratoires de type, toux, sensation d’oppression et/ou douleur thoracique, avec parfois dyspnée (essoufflement). La durée de l’incubation semble être de l’ordre de 7 jours mais peut aller jusqu’à 14 jours. De nouvelles sources parlent de 27 jours. Dans les cas plus graves, qui semblent concerner à ce jour principalement des personnes vulnérables en raison de leur âge ou de comorbidités (maladies associées), le patient peut être atteint d’un syndrome de détresse respiratoire aiguë, d’une insuffisance rénale aiguë, voire d’une défaillance multi viscérale pouvant entraîner le décès. Le R0 de ce virus serait aux alentours de 2%.

Un numéro vert répond aux questions des Français sur le nouveau coronavirus de 9h à 19h, sept jours sur sept : 0 800 130 000.

La période d’incubation du coronavirus pourrait atteindre 27 jours. La communauté scientifique estimait jusqu’à présent que ce laps de temps était de 14 jours. Un septuagénaire chinois du Hubei a contracté le coronarivus apparu à la fin de l’année dernière dans cette province de Chine mais n’en a développé les symptômes que 27 jours plus tard, ont annoncé samedi 22 février les autorités locales. Une incubation plus longue, durant laquelle un individu porteur du virus peut être contaminant sans en avoir conscience, pourrait compliquer les efforts engagés pour contenir la propagation de l’épidémie qui a fait jusqu’à présent plus de 2300 décès en Chine et à l’étranger.

D’après le gouvernement provincial du Hubei, l’homme en question, âgé de 70 ans, a été en contact avec sa soeur, malade, le 24 janvier. Il a été pris de fièvre le 20 février et la présence du virus dans son organisme a été détectée le lendemain.

Les pays touchés sont de plus en plus nombreux

L’épidémie de coronavirus poursuit sa progression à travers le monde. Elle touche désormais vingt-six pays le 23 février 2020 et territoires en dehors de la Chine continentale et a fait une dizaine de morts. Le nombre total de #COVID19 cas signalés en Chine continentale à ce jour est de 76 936. Les chiffres incluent 10 968 cas graves et 2 461 personnes décédées.

2 461 morts et 78 767 personnes infectées.
23 201 cas guéris
Europe-Afrique-Amérique + de 31 pays touchés.
Apparition de cas atypiques (OMS)
Mutation du virus de l’animal à l’homme et propagation rapide.
Pas de vaccins pour le moment

En Europe où en sommes nous ?

L’Italie est devenue depuis 24heures, le pays le plus touché :
Après un premier décès en Italie – celui d’un homme de 78 ans –, une deuxième personne testée positive au coronavirus est morte dans le pays, ont annoncé, samedi 22 février, les agences d’information. Il s’agit d’une Italienne qui était hospitalisée depuis une dizaine de jours et résidait en Lombardie. Ce sont les premiers Européens à succomber après avoir été infectés par le nouveau coronavirus. Au total 79 personnes ont été contaminées jusqu’à présent en Italie.

« Dans les zones considérées comme des foyers [de l’épidémie de coronavirus], ni l’entrée ni la sortie ne sera autorisée sauf dérogation particulière », a déclaré le président du Conseil Giuseppe Conte, annonçant aussi la fermeture des entreprises et des écoles ainsi que l’annulation des évènements publics. Ainsi, trois matchs de football de série A, prévus dimanche, vont être reportés.

Cette vague de contaminations avait déjà contraint, la veille, les autorités à prendre des mesures drastiques : les lieux publics ont été fermés vendredi pour une semaine dans onze villes du nord de l’Italie.

Des premières villes mises en quarantaine en Europe. L’Italie a isolé onze communes pour lutter contre la propagation du Covid-19. La mesure concerne environ 52.000 personnes. Dans le nord de l’Italie, environ 52.000 personnes se réveillent ainsi dimanche matin dans des zones où « ni l’entrée ni la sortie ne seront autorisées sauf dérogation particulière », comme l’a annoncé le Premier ministre Giuseppe Conte. Fermeture des entreprises et des établissements scolaires et universitaires, annulation d’évènements culturels et sportifs, report de trois matchs de foot initialement prévus dimanche (Inter-Sampdoria, Atalanta-Sassuolo et Hellas Vérone-Cagliari) : le gouvernement italien tente de mettre sous cloche une partie de la Lombardie et la Vénétie et de freiner l’épidémie comme la peur. En Italie, le foyer se trouve à Codogno, près de Milan. Samedi soir, les rues y étaient étrangement désertes. « Nous avons tous peur, mais on croise les doigts, nous espérons que tout ira bien », a confié Rosa, une employée de pharmacie, seul type d’établissement autorisé à rester ouvert. Elle craint désormais « des problèmes de ravitaillement dans les prochains jours ».

Un recours possible à l’armée
Giuseppe Conte a en outre prévenu qu’il pourrait éventuellement recourir à l’armée pour surveiller les points de contrôle. Le décret-loi pris samedi prévoit des sanctions pouvant aller jusqu’à trois mois de réclusion pour les contrevenants. En Italie, pays européen le plus touché, il y a un total de 79 malades à ce jour, parmi lesquels trois cas de contaminations connues depuis des semaines, contractées hors d’Italie. Deux septuagénaires ont succombé à la maladie ces derniers jours.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’inquiète de la vitesse à laquelle le virus s’est propagé dans ce pays. «Nous avons vu une augmentation très rapide (des cas) en quelques jours», constate Sylvie Briand, directrice du département Préparation mondiale aux risques infectieux à l’OMS.

Que se passe t-il dans le reste de l’Europe continentale ?
A l’instar du nouveau bilan chez son voisin, la France se prépare également à une possible « épidémie » de Covid-19, selon le nouveau ministre de la Santé Olivier Véran. Dans un entretien au journal Le Parisien, il estime « très probable » la possibilité de nouveaux cas dans notre pays. Avec ces nouveaux cas européens, c’est donc désormais l’expansion en dehors de la Chine qui avive les inquiétudes.

Quelques cas ont été observés dans le reste de l’Europe, la plupart sont guéris à ce jour.

Faits divers dans le monde : « cauchemar épidémiologique » au Cambodge, où une Américaine en croisière sur un navire a été testée positive au coronavirus.1 200 passagers débarqués après elle sont dans la nature, potentiels propagateurs de virus dans le reste du monde.

L ambassadeur d’ #Israël en #Chine en quarantaine à #Pekin après avoir partagé un vol avec des sud-Coréens infectés par le #coronavirus
#COVID19

Le Japon reconnaît que des passagers du « Diamond Princess » ont échappé aux contrôles
Les autorités ont déploré des manquements dans la procédure de débarquement de 23 passagers, qui ont quitté le navire sans avoir passé tous les examens médicaux nécessaires.

USA – Pentagone : Le US Northern Command exécute des plans pour se préparer à une éventuelle pandémie du nouveau coronavirus, maintenant appelé COVID19, selon les messages à l’échelle du service de la Marine et du Marine Corps publiés cette semaine.
Un ordre exécutif émis par l’état-major interarmées et approuvé par le secrétaire à la Défense Mark Esper ce mois-ci a ordonné au Commandement du Nord et aux commandants de combattants géographiques de lancer des plans de lutte contre la pandémie, notamment en ordonnant aux commandants de se préparer à des épidémies généralisées et en confinant les militaires ayant des antécédents de voyage en Chine.

Corée du Sud : La Corée du Sud va donc rehausser au plus « haut » son niveau d’alerte concernant le nouveau coronavirus, a annoncé dimanche le président Moon Jae-in, après une soudaine augmentation du nombre de contaminations. L’épidémie de Covid-19 est « à un tournant décisif », a affirmé Moon Jae-in à l’issue d’une réunion de son gouvernement sur ce sujet.

Le président a indiqué suivre les recommandations des spécialistes alors que la Corée du Sud compte un total de 556 personnes porteuses de ce virus qui a fait quatre morts. Le nombre de cas a bondi au cours des derniers jours, notamment dans la ville de Daegu, dans le sud-est du pays, où des centaines de fidèles d’une secte chrétienne ont été contaminés.

Le bilan du #coronavirus s’alourdit à 18 morts en #Iran. Plusieurs dizaines de personnes sont infectées notamment à #Qom et #Téhéran. (Al Arabiya)

En France : Le ministre de la Santé annonce que la France se prépare bien « à une épidémie » de coronavirus. Dans une interview accordée au Parisien, le successeur d’Agnès Buzyn affirme que l’exécutif multiplie le nombre de laboratoires équipés en tests de diagnostic pour atteindre une capacité de plusieurs milliers d’analyses par jour. « Nous multiplions le nombre de laboratoires équipés en tests de diagnostic pour atteindre une capacité de plusieurs milliers d’analyses par jour et sur tout le territoire, contre 400 aujourd’hui. Nous poursuivons également l’équipement en masques », énumère par ailleurs Olivier Véran.

« Je veux que nous soyons pleinement opérationnels »
D’après le ministre, le risque est « sérieux » et le gouvernement se met « en situation » d’y faire face. Santé publique France travaille selon Olivier Véran « avec les entreprises françaises qui (…) fabriquent » des masques. « J’ai réuni mardi une soixantaine de décideurs en matière de santé car le partage d’informations et le retour d’expérience sont essentiels », dit-il.

Des cas sont répertoriés presque partout :

Avec des dizaines de milliers de malades, des foyers secondaires apparus hors de #Chine et des dizaines de personnes infectées sans être malade, les experts s’alarment. Pour eux, le monde est au bord d’une pandémie. #COVID19

Le #coronavirus pourrait devenir une maladie chronique et ne pas s’attaquer uniquement aux poumons mais à d’autres organes, selon des chercheurs chinois. Le #virus #SARSCoV2 a déjà tué plus de 2 000 personnes dans le monde. (People’s Daily) – OMS: « La fenêtre pour contenir le virus se rétrécit, nous nous inquiétons des infections sans lien épidémiologique clair »

La progression du nombre de cas est très forte en dehors de la Chine :

Les chiffres au 22 février 2020 dans le monde :

Les chiffres au 23 février 2020 dans le monde (qui peuvent être discutables selon les pays :

« Je pense que maintenant tous les critères pour déclarer une #pandémie sont remplis », selon le virologue Marc Van Ranst. Pendant ce temps, la polémique grandit dans les pays européens sur les personnes qui arrivent en continue de la Chine et sur la communication de personnalités politiques.

L’économie pourrait être durement touchée. A la panique sanitaire s’ajoute celle des marchés. Consommation chinoise à l’arrêt
Depuis l’identification de ce nouveau virus en décembre, les autorités chinoises ont réagi. Autant de facteurs qui mettent l’économie chinoise à rude épreuve. Outre qu’une partie de la main-d’œuvre chinoise se retrouve au chômage technique, les Chinois ne sont guère disposés à consommer. Un manque à gagner important pour les acteurs économiques. La richesse produite par la Chine sera en tout cas affectée par le coronavirus. En raison de l’épidémie, l’économiste anticipe déjà un PIB en baisse de 0,3 point du PIB, à 5,7 % en 2020, contre les 6 % initialement attendus. La banque Natixis prévoit aussi une baisse de même ampleur, mais à 5,5 %. De quoi plomber davantage les résultats économiques de la Chine, dont le taux de croissance faiblit d’année en année. La Chine est totalement à l’arrêt ! La demande d’acier, les ventes de biens immobiliers et même le transport, tout s’effondre !! La Chine va-t-elle provoquer l’effondrement du dollar ? Nous ne sommes qu’au début de la pandémie. Turbulences et dépressions se profilent dans le monde entier.

« Le marché est en train de prendre conscience que les impacts du coronavirus vont être prolongés et que des indicateurs vont se dégrader au niveau macro et microéconomique », observe Yann Azuelos, gestionnaire de portefeuille à Mirabaud France.

Suivi en cours sur 

 
Covid19-Coronavirus-Virus-de-Wuhan-2019nCov-News
Groupe Privé · 379 membres

Rejoindre ce groupe

News et suivis du virus de Wuhan appelé Covid-19
 
Suivi en cours

Suivi en cours du Coronavirus – Covid2019

sources : https://www.pasteur.fr/ / https://www.lefigaro.fr/ / FranceNews24 / https://www.lemonde.fr / https://www.20minutes.fr/ / https://www.la-croix.com/ / lemondefr / Conflits_FR / https://www.lecoeur.com / https://www.francetvinfo.fr/ / https://www.20minutes.fr/ / https://www.20minutes.fr/ / https://www.globaltimes.cn/ / https://www.bfmtv.com/ / https://www.militarytimes.com/ / https://www.businessbourse.com/ / https://www.boursorama.com /

(902)

Laissez un message