Dernières Infos

Le sirocco souffle sur la France, le ciel et les massifs se transforment en paysages martiens

credit Nabil Kaichouh

La sable saharien transportait par les vents venant du sud est arrivé sur nos massifs. Le ciel a pris une couleur féérique proche du ciel martien. Ce phénomène qui reste tout à fait habituel et plutôt rare à cette époque de l’année. La quantité des précipitations sur les massifs a accentué le coloris martien sur une neige habituellement blanche immaculée en ce début février.

Voici ces images :

Flux du sud où l’on peut observer cette poussière saharienne traverser l’Espagne et la Méditerranée :

@eumetsat

La tempête de sable était déjà largement observable au Maroc hier 5 février. 2 cm de sable se déposaient au sein même des habitations. Il est évident qu’avec autant de poussières à l’intérieur des maisons, l’impact sur la santé est majeur. Le problème se situant principalement en Afrique du Nord, ici au Maroc :

credit Nabil Kaichouh

Ici Grenoble qui prenait une tournure martienne ce samedi 6 février 2021 :

Ici le Mont Blanc de 6 février ressemblant au mont Olympe sur Mars :

@rageux_1969 @pisteurs_balme_chamonix

@rageux_1969 @pisteurs_balme_chamonix

Ici dans les Hautes Alpes dans le 05 :

Meteo05

Meteo05

Ici dans la Creuse où le ciel prenait aussi cette couleur ocre :

ici dans l’Ain :

Ici dans le Jura :

credit Benjamin L. / Météo Franc-comtoise

Ici sur la côte d’azur à St Raphaël :

credit : SaintRaphaël(83) par Pascal B. / MeteoCa

Ici Lyon :

Credit Mari-Sol Roja / MeteoCa

Ce flux de sud puissant avait été vu sur les modèles depuis quelques jours : (en couleur ocre est la poussière saharienne remontant largement sur toute l’Afrique du Nord et l’Europe : 

Le sirocco se produit lorsqu’une masse d’air tropicale et stationnaire installée sur le Sahara se trouve entre une zone anticyclonique à la verticale de la ligne du tropique du Cancer et une soudaine zone de forte dépression se creusant rapidement au-dessus de la mer Méditerranée. La masse d’air saharienne brûlante est alors aspirée vers le nord par la dépression et remonte en direction sud-nord au-dessus du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie vers l’Andalousie, les îles Baléares, la Provence, le Languedoc, la Corse, la Sardaigne, la Sicile, le Mezzogiorno et le sud de la Grèce.

Ce phénomène est plus courant au printemps et à l’automne. Ces vents peuvent atteindre 100 km/h, particulièrement en mars et novembre lors des pics de formation de dépressions dans la Méditerranée.

sources : radiomontblanc / CielEtClimatLinfoDuReseauMeteo / Meteo05 / meteopyrenees / meteofranccomtoise / meteoCA / MeteoNordParisien / fr.wikipedia.org

(506)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :