Dernières Infos

Exceptionnelle vague d’inondations en Ethiopie

Cent dix-huit mille personnes ont été touchées par les graves inondations de la vaste zone de l’Ethiopie ces dernières semaines, selon ce que rapporte le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies. L’organisation humanitaire affirme que les fortes pluies ont causé la mort ou la disparition de plusieurs centaines de personnes, donnant l’alarme sur l’augmentation du nombre des réfugiés sans abri, déjà grand, et des malades suscités par le désastre.

L’Ethiopie est frappée par les pires inondations que le pays ait connues depuis les dix dernières années. Différentes régions du pays sont touchées. Les plus importantes rivières ont débordé de leur lit en raison des pluies anormalement abondantes pour la saison. Ces inondations catastrophiques en Ethiopie ont fait des milliers de victimes.

Le PAM souligne le caractère exceptionnel de l’événement, car si les inondations sont assez fréquentes lors de la saison des pluies, qui dure de juillet à septembre, celles de cette années ont été d’une intensité sans précédent, avec un niveau d’eau qui a dépassé la barrière de sécurité des trois digues de l’Ouest, du Sud, et du Nord.
Le Programme Alimentaire Mondial, ainsi que d’autres organisations humanitaires internationales, a envoyé dans le pays africain 37,5 tonnes de grain, 1,1 tonne d’huile végétale, 4 tonnes de légumes et 50 tonnes de biscottes et de nourriture complémentaire pour secourir les populations en difficultés. Les aides ont été envoyées dans 4 localités où les réfugiés ont trouvé un logement temporaire.
«Il s’agit d’une course contre le temps, pour faire arriver les aides humanitaires aux personnes qui souffrent » explique Abnezer Ngowi, faisant fonction de Directeur du PAM en Ethiopie. « Cette course doit être vaincue car il y a trop de vies en danger ».
Des milliers de personnes sont abandonnées et encerclées par les eaux débordantes du fleuve Omo, à environ  

800 km au Sud de la capitale éthiopienne, Addis Abeba. Dans la vallée de l’Omo les inondations ont provoqué la mort de 300 personnes et ont détruit 3.000 têtes de bétail. Les inondations dans le Dire Dawa ont tué 254 autres personnes. On enregistre d’autre part un grand nombre de disparus avec lesquels le nombre total de victime pourrait encore monter.
Environ 1.300 personnes ont été sauvées le 15 août, mais les pluies intenses et les dévastations des infrastructures ont gravement perturbé les opérations de secours.
La préoccupation augmente pour la situation dans la région Amhara, au Nord du Pays, où 20.000 personnes ont été touchées par les inondations du lac Tana. Environ 10.000 personnes ont été accueillies dans des refuges de fortune.
Le gouvernement éthiopien a constitué un groupe de travail pour évaluer l’importance des dommages et l’étendue des inondations. D’autres aides ont été envoyées par les militaires américains de la base proche de Djibouti. Le gouvernement éthiopien a en effet demandé à la communauté internationale l’envoi urgent de barques et d’hélicoptères pour évacuer les populations des zones inondées. (L.M.) 
sources : http://www.christicity.com / http://www.actualites-news-environnement.com/

(115)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :