Dernières Infos

Le volcan Ruang entre en éruption et menace l’Indonésie d’un tsunami

Situé au nord de l'Indonésie, le Ruang projette nuage de cendres à plus d'un kilomètre de hauteur dans le ciel. (BPBD Sitaro vía AP)

Au nord de l’archipel de l’Indonésie, l’activité du volcan Ruang, en éruption depuis mardi 16 avril 2024, s’est intensifiée dans la nuit de mercredi à jeudi. Le cratère du volcan s’est embrasé et a craché de la lave, poussant les autorités à relever le niveau d’alerte au plus haut et à ordonner l’évacuation de 11 000 personnes.

Les services de secours sont mobilisés jeudi en Indonésie pour évacuer plusieurs milliers de personnes menacées par un volcan en éruption dans le nord de l’archipel après une alerte contre un risque de tsunami si des débris du volcan tombent en mer.

Le cratère du volcan Ruang s’est embrasé et a craché de la lave pendant la nuit de mercredi à jeudi, poussant les autorités à relever le niveau d’alerte au plus haut sur une échelle de quatre. Les autorités ont annoncé l’évacuation de 11 000 personnes dans la zone proche du volcan, qui comprend l’île de Tagulandang, où vivent environ 20 000 personnes.

Des images spectaculaires montrent l’énorme colonne de fumée au-dessus du volcan dans laquelle de nombreux éclairs se forment.

https://twitter.com/les_spectateurs/status/1780727777232109832?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1780727777232109832%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=

Le volcan, situé sur une petite île de la province du nord de Célèbes, dans une zone isolée de l’archipel, dégageait encore une colonne de fumée jeudi matin. Le volcan Ruang a connu cinq éruptions depuis mardi et projeté un nuage de cendres à plus d’un kilomètre de hauteur dans le ciel, contraignant le ministère des Transports à fermer l’aéroport international de Manado situé à plus d’une centaine de kilomètres.

Les autorités ont également mis en garde contre un possible risque de tsunami. «Les habitants de l’île de Tagulandang, en particulier ceux qui résident près de la plage, doivent être en alerte face au risque de projections de roches incandescentes, de nuages ardents et de tsunami provoqué par l’effondrement de la masse du volcan dans la mer», a déclaré mercredi Hendra Gunawan, directeur de l’agence indonésienne de volcanologie, dans un communiqué.

Les craintes des autorités ont été renforcées par des catastrophes antérieures. En 2018, le cratère du volcan Anak Krakatoa, situé entre les îles de Java et de Sumatra, s’est partiellement effondré au cours d’une éruption, déclenchant un tsunami qui a tué plus de 400 personnes.

L’Indonésie est située sur la ceinture de feu du Pacifique, où la rencontre des plaques continentales provoque une importante activité volcanique et sismique. Le pays compte près de 130 volcans actifs.

Sources : https://www.ouest-france.fr/ / https://www.liberation.fr/

(149)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.