Dernières Infos

Prévisions saisonnières décembre 2021-janvier 2022-février 2022

Credit Thibaut Meriel - Credit Pixabay License

Actuellement, il existe deux grandes méthodologies permettant de réaliser des tendances saisonnières.

La première, traditionnellement utilisée, se base sur l’analyse des modèles numériques saisonniers. Ces modèles sont de gros programmes informatiques délivrant un large panel de scénarios météorologiques possibles. L’enjeu des prévisionnistes est de retenir lequel est le plus probable.

La seconde, fondamentalement différente, repose sur les statistiques et l’Activité Solaire. En effet, le soleil émet un flux de plasma plus ou moins fort, dénommé Vent Solaire. Ce phénomène impacte directement la magnétosphère Terrestre, impliquant une forte activité géomagnétique. Les particules de ce vent solaire peuvent pénétrer directement dans l’atmosphère, produisant, par exemple, des aurores boréales.

Il a été prouvé scientifiquement1 qu’il existe de nombreuses corrélations entre l’activité géomagnétique (intensité du vent solaire) et certains éléments du système climatique (différence de pression atmosphérique entre les Açores et l’Islande & variations de température de l’Est de l’Océan Pacifique). Ainsi, le vent solaire influence la météo du monde entier. Son impact n’est cependant pas identique pour toute la planète. L’activité solaire étant partiellement prévisible grâce aux modèles numériques et par la méthodologie Miroir Solaire2, ceci rend possible d’établir de vagues tendances météo sur le long terme, à l’échelle de la planète.

Nous pouvons donc étudier les configurations météorologiques régulièrement observées par le passé durant des épisodes de forte ou faible activité solaire.

NOVEMBRE 2021, UN MOIS ANTICYCLONIQUE :
D’après le profil solaire actuel (cycle solaire 25 en pleine croissance3) et en appui de la méthode Miroir Solaire2, un temps globalement anticyclonique en France Métropolitaine, davantage dépressionnaire en méditerranée, devrait dominer ce mois de Novembre. Les températures seraient globalement de saison, voir légèrement fraîches. Quant aux précipitations, elles s’annoncent relativement déficitaires par rapport aux normales saisonnières.

DÉCEMBRE 2021, UN TEMPS PERTURBÉ :
Le premier mois de l’Hiver 2021-2022 pourrait être marqué par des précipitations excédentaires et une atmosphère relativement douce pour la saison en France Métropolitaine. En effet, il est fréquent d’observer ce genre de synoptiques (configurations) météorologiques durant certains types2 de cycles solaires correspondant à l’actuel.

JANVIER 2022, TEMPÉRATURES CLASSIQUES & ATMOSPHÈRE SÈCHE :
Toujours d’après l’activité solaire attendue, un temps relativement sec et thermiquement de saison semble être le scénario le plus probable. Un doute subsiste sur la configuration météorologique attendue.

En effet, le modèle empirique met en avant un second scénario possible. Selon ce dernier, les précipitations de ce mois de Janvier 2022 pourraient s’avérer excédentaires, pour cause d’un flux davantage océanique en France Métropolitaine.

FÉVRIER 2022, UNE FIN D’HIVER CALME ?
Ce dernier mois de l’Hiver pourrait s’avérer relativement anticyclonique. Les températures seraient douces pour la saison, avec une pluviométrie globalement déficitaire.

CONCLUSION : UN HIVER DOUX ET GLOBALEMENT SEC ?
Malgré un mois de décembre agité, l’Hiver 2021-2022 pourrait s’avérer relativement sec selon les projections météorologiques établies grâce à l’activité solaire. Le modèle statistique actuellement utilisé pour cette tendance saisonnière est en rodage. Il est donc susceptible d’être amélioré, si nécessaire, dans le futur. D’autre part, il devra faire ses preuves pour obtenir une certaine crédibilité. Il avait correctement anticipé l’été dernier. Il s’agit d’une expérimentation.

Méthodologie «Miroir Solaire» : Meriel Thibaud

Sources : Caractéristiques d’un cycle solaire / Influence des Cycles Solaires sur l’Oscillation Nord-Atlantique (NAO) / Relation entre le Vent Solaire et les Extrêmes Thermiques Hivernaux Négatifs en Eurasie / Influence des Cycles Solaires sur le Climat Estival de l’Asie de l’Est & Sud-Est / L’impact de l’Activité Géomagnétique sur la NAO / Preuve du Couplage Non Linéaire des Signaux Solaires et de l’ENSO dans les Températures Indiennes au cours du Siècle Dernier / Le Rôle des Facteurs Naturels : Le Mécanisme des Différents Types d’ENSO, les Téléconnexions Associées et l’Influence Solaire / The Sun and ENSO Connection : Contradictions and Reconciliations

 

(775)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :