Dernières Infos

Un monde de lithium II

lithium

lithiumNous avions vu sur la Terre du Futur que le futur énergétique passerait forcément par le lithium. La fin du pétrole qui s’annonce va obliger les constructeurs automobiles à se tourner vers le tout électrique. Le précédent article sur la Terre du Futur sur un monde de Lithium nous parle de la Bolivie, la future Arabie Saoudite de la batterie électrique.




Mais voici l’Argentine ne reste pas sur le côté de cet immense marché qui s’ouvre. Les Argentins ont décidé d’exploiter eux-mêmes leurs immenses réserves de lithium. Il produiront des batteries 100% nationales dès 2013. Pour y parvenir, trois laboratoires de recherches et une usine de “pâtes” de lithium verront le jour prochainement.

Alors qu’approche le règne des véhicules électriques, qui pourrait bien faire du lithium le carburant vert du futur, ce minéral extrait des déserts salés s’est converti en enjeu stratégique majeur. La maîtrise des technologies liées au lithium, et plus particulièrement la fabrication de batteries, est devenue une priorité pour l’Argentine. Le pays possède des réserves parmi les plus importantes de la planète.

Pour parvenir à ses fins, un programme national mettra à contribution les prestigieuses universités de Cordoba et de La Plata, ainsi que la Commission nationale à l’énergie atomique (CNEA). Des lieux où seront créés trois laboratoires à l’initiative du gouvernement national.

Selon Daniel Barraco, coordinateur des différentes équipes de recherche, le principal défi réside dans la production de “pâtes” de lithium. Ces matériaux complexes recouvrent les électrodes de chaque cellule à l’intérieur des batteries et donnent leurs caractéristiques aux accumulateurs (temps de charge, nombre de cycles, température de fonctionnement). Dans un premier temps, les batteries seront fabriquées grâce à des pâtes importées, mais le scientifique estime que la technologie nationale pourra être utilisée à échelle industrielle dès 2013.

Des batteries pour tous les usages

Les premières batteries produites en Argentine seront destinées au plan Conectar-Igualdad, dont l’objectif est d’offrir un ordinateur portable à chaque élève. Près de 1,8 millions de machines ont déjà été distribuées à ce jour. Viendront ensuite les batteries pour téléphones mobiles, puis celles destinées aux éoliennes. Daniel Barroco voit loin:

Actuellement, les éoliennes utilisent des batteries acide-plomb, mais nous voulons développer des modèles au lithium car ils sont beaucoup plus stables et plus légers. Ces mêmes batteries pourraient équiper des cellules photovoltaïques ou toute autre forme d’énergie alternative que l’on désire stocker. Et en 2014, nous espérons pouvoir commencer la fabrication de batteries pour automobiles.

Selon lui, ces technologies seront développées à un prix extrêmement compétitif, puisque le processus d’industrialisation du lithium sera contrôlé dans son intégralité, depuis l’extraction du minéral jusqu’à la production de batteries.

sources : http://www.greenetvert.fr/http://cienciaytecnologia.telam.com.ar/?p=1939

(146)

Laissez un message

Laissez un message