Dernières Infos

Puissant séisme au Népal, le plus violent depuis 1934

epa04719936 Dust can be seen over the city during an earthquake in Kathmandu, Nepal, 25 April 2015. A 7.9-magnitude earthquake rocked Nepal destroying buildings in Kathmandu and surrounding areas, with unconfirmed rumours of casualties. The epicentre was 80 kilometres north-west of Kathmandu, United States Geological Survey. Strong tremors were also felt in large areas of northern and eastern India and Bangladesh. EPA/NARENDRA SHRESTHA

Le tremblement de terre qui a frappé le Népal samedi 25 avril est le plus fort recensé dans le pays depuis 1934 et un séisme qui avait la causé la mort de 10 000 à 20 000 personnes. (Photo ci dessus la poussière se lève pendant le séisme)

Ici un graphique de la puissance des tremblements de terre depuis 1934. A l’heure où ces lignes sont écrites, la police népalaise a communiqué un nouveau bilan, estimant à 1341, le nombre de personnes ayant perdu la vie, à la suite du séisme qui a frappé le pays ce matin.

tremblement-de-terre-nepal-chiffres

La terre a tremblé jusqu’à New Delhi. Un puissant séisme de magnitude 7,9 a ébranlé samedi le Népal, selon l’Institut américain de géophysique (USGS). De fortes secousses ont été ressenties dans ce pays himalayen et dans certaines régions de l’Inde. Ce très violent séisme a provoqué la destruction d’habitations à Katmandou et fait de nombreuses victimes. Le ministre de l’Intérieur du Népal a fait état de plus de mille morts. Plus de vingt personnes seraient mortes en Inde et en Chine.

tremblement-de-terre-nepal-avril2015

Le centre historique de Katmandou ravagé. Le centre historique de Katmandou, la capitale du Népal, a été ravagé dans la catastrophe. Le tremblement de terre a ainsi provoqué l’effondrement de la tour historique de Dharhara, l’une des attractions touristiques de la capitale népalaise, selon des témoins. Une dizaine de corps ont été extraits des ruines, selon un photographe de l’AFP. Des neuf étages de cette tour blanche surmontée d’un minaret de bronze, datant du XIXe siècle, ne restaient quasiment que des décombres, selon les images télévisées. Des sauveteurs aidés par la population s’efforçaient de dégager les corps des gravats.

tremblement-de-terre-nepal-avril2015

Centre historique de Katmandou classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, la place Durbar, près de la tour, offrait le même spectacle de désolation, selon des images postées sur les réseaux sociaux. Plusieurs bâtiments s’étaient effondrés sur eux-même, déversant un torrent de briques et de planches sur la chaussée. Sur Twitter, les internautes népalais exprimaient leur chagrin de voir partir en fumée l’héritage patrimonial du pays. »La place Durbar n’est plus. Probablement emblématique de la tragédie qui frappe le Népal aujourd’hui », a ainsi twitté @kashishds.

Le séisme a par ailleurs été ressenti jusqu’en Inde et en Chine, où il a provoqué la mort de dix personnes. A New Delhi « vous pouvez voir des images de nos studios, où les fenêtres ont tremblé et tout a été secoué pendant un très long moment, peut-être une minute ou plus », a déclaré une présentatrice sur la chaîne indienne NDTV. « Nous n’avons pas d’informations sur les victimes, nous sommes submergés d’appels », a dit un policier dans un centre de contrôle de l’Etat voisin de Bihar. Le séisme a également été ressenti dans de larges régions du Bangladesh, provoquant des scènes de panique dans les rues de la capitale, Dacca, où les habitants se sont précipités dans la rue.

Dix morts dans le camp de base de l’Everest, « dont des grimpeurs étrangers ». Une avalanche provoquée par le séisme a en partie enseveli le camp de base sur le versant népalais de l’Everest et coûté la vie à dix personnes au moins, « y compris des grimpeurs étrangers », a déclaré un responsable de l’office du tourisme népalais. « Le bilan pourrait grimper. Il y a sans doute des étrangers ainsi que des sherpas parmi les victimes », a déclaré Gyanendra Shrestha.

 

 

sources : http://www.lemonde.fr/ / http://www.lefigaro.fr/  / http://www.europe1.fr/

(356)

Laissez un message