Dernières Infos

Fukushima: près de cinq après, plus d’un millier de container d’eau contaminée, présente une menace planétaire

FILE - This March 11, 2012 file photo shows storage tanks for radiation-contaminated water in the compound of the tsunami-crippled Fukushima Dai-ichi nuclear power plant in Okuma, Fukushima Prefecture, northeastern Japan. Tokyo Electric power Co. (TEPCO), the operator of the plant said Saturday, April 6, 2013 that it was moving tons of highly radioactive water from a temporary storage tank to another after detecting signs of leakage, in a blow to the plant's struggles with tight storage space. TEPCO said about 120 tons of the water are believed to have breached the tank's inner linings, some of it possibly leaking into the soil. TEPCO is moving the water to a nearby tank at the plant - a process that could take several days. (AP Photo/Kyodo News, File) JAPAN OUT, MANDATORY CREDIT, NO LICENSING IN CHINA, HONG KONG, JAPAN, SOUTH KOREA AND FRANCE

OKUMA, Préfecture de Fukushima – Vu des airs, les rangées de différents réservoirs de stockage de l’eau irradée à la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1 paralysée …ressemblent à un plateau géant de circuit intégré.

Comme le cinquième anniversaire approche du tremblement de terre et du tsunami qui a déclenché la catastrophe nucléaire, l’installation frappée est en passe de manquer d’espace pour positionner les réservoirs contenant de l’eau radioactive hautement contaminée.

En date du 12 février 2016, il y avait 1.106 réservoirs massifs d’eau radioactive sur les lieux.

Tokyo Electric Power Co., exploitant de la centrale, construit des réservoirs pour stocker l’eau contaminé par les radiations qui se sont accumulées à l’usine depuis la catastrophe qui s’est déroulée en Mars de 2011.

L’utilitaire prévoit de construire 20 autres réservoirs de stockage d’eau pour accueillir 30.000 tonnes d’eau qui devraient être produites dans les derniers mois de 2016.

Comme les réservoirs occupent une grande partie des terrains de stationnement, les espaces verts et les terrains vacants, TEPCO n’a pas d’autre choix que de construire de nouveaux réservoirs dans les ruelles étroites entre les énormes conteneurs.

L’accumulation d’eau contaminée a été un problème persistant à l’usine, qui est seulement dans les tout premiers stades de la mise hors service, un processus qui prendra de 30 à 40 ans.

Ces réservoir d’eau irradiée laissent planer une menace absolue qui risque d’exterminer la vie sur notre planète…telle que nous la connaissons!

De Satoru Temba

Employé TEPCO pour Le Nouveau Paradigme

(333)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.