Dernières Infos

Le seisme du 22 mai 1960

Il y a 61 ans : le tremblement de terre le plus fort de l’histoire récente eu lieu ! Le 22 mai 1960, une grande région d’Amérique du Sud a été affectée par un événement sismique d’une violence inouïe, tellement fort qu’il a déchiré la plaque en de longues fractures et qu’il est encore rappelé aujourd’hui comme le ′′grand tremblement de terre chilien′′ ou l’expression ′′ tremblement de terre de Valdivia « , du nom de la ville chilienne qui a le plus subi les dégâts.

D’après les témoignages de l’époque, nous savons qu’à 15.11 heures (heure locale) le 22 mai 1960, à environ 900 km au sud de Santiago du Chili, la terre a tremblé pendant plus de 13 minutes, atteignant une magnitude 9.5 et devenant en fait le tremblement de terre le plus fort et le plus long jamais enregistré dans l’histoire de l’humanité récente.

De vastes territoires sombrent de plus de 2 mètres et le long de la cordillère des Andes, des pans entiers de versants montagneux s’effondrent dans les vallées.
En fait, la magnitude 9.5 survenue le 22 mai ne représente toutefois que l’apogée d’une séquence sismique affolante qui a commencé la veille et dont beaucoup n’ont pas pris conscience de la gravité.

L’essaim sismique a démarré le 21 mai 1960 quand un terrifiant tremblement de terre de magnitude 8.1 a frappé la ville de Curanilahue, coupant les télécommunications locales et isolant en fait le sud du Chili du reste de la nation.

Credit AFP – affiné et colorisé par Terra Projects

Comme si la faille qui était originaire du tremblement de terre ne suffisait pas – selon certaines estimations, c’est de 800 km de long et de 300 kilomètres de large – et cela provoqua le mouvement rapide d’un immense volume de roche créant ainsi les conditions parfaites pour la formation de gigantesques vagues anormales qui par créa la mort et de la destruction dans les zones côtières de l’océan Pacifique.

À Hawaii, situés à 10500 km de l’épicentre, le tsunami a tué plus de 60 personnes, mais des vagues de 5 mètres de haut sont aussi arrivées jusqu’au Japon.
Le tsunami a été si destructeur qu’il a réussi à briser la glace du pôle Nord et le tremblement de terre si violent qu’il a déstabilisé les paramètres orbitaux de toute la planète, inclinant l’axe terrestre de plus de 30 cm.

La magnitude 9.5 et les répliques successives ont aussi provoqué le réveil du volcan Puyehue !
Au vu de ce qui s’est passé, c’est un miracle que le bilan n’ait pas dépassé, selon les pires estimations, les 6000 victimes.

Adaptation Terra Projects

source : Mapsism

(219)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :