Dernières Infos

Prévisions du Lun 21 Déc au Jeu 31 Décembre 2015

Voici les prévisions météo et techniques de notre expert Creole

Pour que la situation se débloque, je crois que la seule solution pour nous est à un excès de hautes pressions et de douceur! :mrgreen:

Image

A moyen terme, il est intéressant de noter que la dépression Atlantique du weekend parvient à se rapprocher un peu plus près que prévu de nos côtes et à lâcher son cut-off entre Canaries et Mauritanie (voire un second sur l’Algérie).

On aura ainsi droit à quelques précipitations plutôt significatives entre dimanche et lundi avant que ladépression suivante ne profite de cette faiblesse anticyclonique pour en remettre un coup entre mardi et mercredi prochain.
Non pas que je préfère la pluie au splendide temps que l’on a mais un peu d’eau sera loin de faire du mal dans nombre de régions qui souffrent d’un déficit pluviométrique marqué:

Image

On notera sur ma première carte l’importance que pourraient prendre les hauts-géopotentiels Canadiens issues d’une micro-dorsale et de leur capacité à entretenir les hautes pressions qui, auparavant, se trouvaient au centre du vortex Polaire.

A plus long terme, il faut regarder ce qui est prévu se passer entre la veille de Noël et le Nouvel An:

Image

On retrouve nos hauts-géopotentiels qui, s’ils ont conservé les hautes pressions, permettent de drainer les hautes pressions de l’anticyclone des Açores et de lever une dorsale est-Américaine.
Et vu notre récurrence qui favorise ces dorsales est-Américaine, il est difficile de croire qu’elle n’apparaîtra pas!…

Cette dorsale va ralentir le flux des dépressions sur le continent US et le faire onduler, d’autant plus qu’unedorsale Pacifique devrait enfin voir le jour!

La dépression en Alaska succèdera rapidement à la dépression US qui va elle-même dégager avec force les hautes pressions de la dorsale est-Américaine pour les projeter vers l’Europe Occidentale, ce qui devrait avoir pour effet d’isoler la dépression Atlantique.

Mais auparavant, il y aura eu de l’animation également de notre côté du Globe! :langue3:
En effet, cette dépression Atlantique (qui aura passé le weekend prochain sur les États du nord des USA avant de se jeter sur l’océan), se servira du complexe dépressionnaire Atlantique (carré blanc) comme d’un pivot pour lever une dorsale de hautes pressions sur nos têtes d’autant plus que des hauts-géopotentiels vadrouillent du côté de la Scandinavie et attendent d’accueillir cette dorsale.

Avant d’être isolée en cut-off, notre dépression Atlantique descendra bas en latitude grâce à l’action combinée de la dorsale est-Américaine (scénario classique depuis de longues semaines) et des restes du cut-off du weekend prochain qui se promèneront aux abords du Maghreb, favorisant la remontée d’une jolie dorsale.

Dans l’idéal, une belle poche de froid se fait coincer à la frontière des continents Européen et Asiatique et parvient à glisser vers l’ouest en passant sous les hautes pressions haut-perchées et nous pourrions alors envisager d’être concernés par un flux continental plus rafraîchissant cf. la carte de Milou).

Mais si la dorsale ouest-Européenne devait ne pas s’élever à cause d’un complexe dépressionnaire trop costaud, d’une dépression Atlantique qui plongerait plus vers l’Europe que vers les Açores ou d’une dorsale est-Américaine trop moribonde, le risque serait alors de changer d’année dans la douceur avec une dorsale squattant encore largement nos contrées (cf.GFS 12Z) :grr:

En clair, une possibilité de déblocage existe pour les dernières heures de cette année, à voir si cette possibilité perdure dans le temps ou si, comme pour les dernières, elle ne restera qu’un mirage.
Bonne soirée à tous! :hello:

Si vous souhaitez intervenir, vous êtes cordialement invité à participer aux forums, c’est ICI

(570)

Laissez un message

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :