Dernières Infos

Découverte d’une probable planète océan

Représentation de l’exoplanète TOI-1452 b. (Benoît Gougeon, Université de Montréal)

Elle serait ainsi entièrement recouverte d’une épaisse couche d’eau. Si on sait que l’eau liquide est essentielle au développement de la vie, il est beaucoup trop tôt pour se prononcer sur la potentielle présence de vie sur cette exoplanète.

TOI-1452 b est une exoplanète en orbite autour d’une des deux étoiles d’un système binaire situé dans la constellation du Dragon, à 100 années-lumière de la Terre. Observée par des chercheurs de l’Université de Montréal, elle pourrait être ce que l’on appelle une « planète-océan ». Elle serait ainsi entièrement recouverte d’une épaisse couche d’eau, selon les premières informations d’une étude publiée dans l’Astrophysical Journal.

« L’exoplanète TOI-1452 b est l’une des meilleures candidates au titre de “planète océan” que l’on connaisse, indique Charles Cadieux, étudiant de doctorat de l’Université de Montréal et membre de l’Institut de recherche sur les exoplanètes qui a mené l’étude. Le rayon et la masse de la planète laissent supposer une densité plus faible que la valeur attendue pour une planète qui, à l’instar de la Terre, serait essentiellement formée de métaux et de roche ». L’Université de Montréal a publié une vidéo de la représentation de cette exoplanète.

L’océan sur cette planète pourrait être vaste et profond. Comme sur certains satellites naturels du système solaires tels que Ganymède et Callisto, des lunes de Jupiter, ou Titan et Encelade, des lunes de Saturne.

Elle pourrait être la candidate idéale pour prouver une bonne fois pour toutes que la vie existe ailleurs, en dehors de notre système solaire. À l’avenir le télescope spatial James Webb pourrait s’intéresser à la planète et venir l’étudier de plus près.

Grâce à son capteur ultra précis dans les infrarouges, le télescope serait capable de voir « sous l’eau » et ainsi nous donner des informations sur la composition de la roche de cette planète. Si une telle observation n’est pas encore à l’ordre du jour, l’une des missions de James Webb est de trouver de la vie en dehors de la Terre. L’étude de TOI-1452 b est donc plus qu’envisageable.

sources : https://www.bfmtv.com/ / https://www.midilibre.fr/ / https://www.presse-citron.net/

(363)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :