Dernières Infos

Champs Phlégréens : Les séismes sont provoqués par la présence de gaz dans le sous-sol

credit : www.fanpage.it

Dans le Journal of Volcanology and Geothermal Research, une recherche d’INGV a été publiée qui corrèle la composition du gaz du sous-sol du Solfatara (Solfatare en français) avec les variations géochimiques de la région et les fréquents petits tremblements de terre. En particulier, les chercheurs ont mis en évidence une forte augmentation du dioxyde de carbone en même temps que l’augmentation de la sismicité.

Les petits tremblements de terre qui sont enregistrés presque quotidiennement dans la région de Campi Flegrei, à Naples, et les variations des paramètres géochimiques de la région de Solfatara et Via Pisciarelli, seraient causés par la pression à laquelle la structure est soumise dans le sous-sol de Solfatara. C’est ce que suggère l’étude multidisciplinaire «Hydrothermal pression-temperature control on CO2 emissions and sismicity at Campi Flegrei (Italy)», menée par l’Institut national de géophysique et de volcanologie (INGV) et publiée dans le Journal of Volcanology and Geothermal Research.

Les chercheurs ont commencé par examiner l’activité sismique, devenue plus fréquente ces dernières années, et l’augmentation de la température et de la pression en fonction de la composition des gaz émis par les fumerolles échantillonnées. «En analysant les données – explique Giovanni Chiodini , chercheur à l’INGV et premier auteur de l’étude – nous avons observé que des paramètres totalement indépendants, tels que les paramètres géochimiques et sismiques, ont varié ensemble dans le temps. Parmi les paramètres analysés, on trouve le flux diffus d’anhydride, dioxyde de carbone (CO2) des sous-sols de la zone. Cela entraîne une augmentation de la quantité de CO2 émise qu’y étéiat d’environ 1500 tonnes par jour avant 2017 et est passé à environ 3500 tonnes par jour après 2017. Cette variation des émissions de dioxyde de carbone est simultanée à l’augmentation de la sismicité ».

La plupart des hypocentres de petits tremblements de terre, note l’INGV dans un communiqué de presse, se sont déroulés « dans la partie superficielle d’une structure verticale qui a été identifiée grâce à des techniques magnétotelluriques. Cette structure a été interprétée comme un panache de gaz : le même qui alimente le flux de CO2 mesuré dans les sols du Solfatara et qui a fait l’objet de l’augmentation de l’estimation de la pression et de la température. Cette coïncidence, à la fois temporelle et spatiale, a suggéré aux chercheurs que les variations observées sont causées par la pressurisation de la structure présente dans le sous-sol du Solfatara « . La recherche, souligne l’INGV, a actuellement une valeur essentiellement scientifique, sans implication sur les aspects de la protection civile.

« Les nouveautés de l’étude – poursuit Chiodini – sont la collecte d’une énorme quantité de données multidisciplinaires, dont la plupart sont déjà publiques, et l’utilisation d’une technique statistique, l’Analyse en Composantes Principales , qui a permis de comprendre les éléments communs des différentes variables analysées. L’étude a mis en évidence que les variations observées trouvent leur cause commune dans l’augmentation de la pression des fluides ». La prochaine étape de cette recherche, conclut Chiodini, « pourrait être la réalisation d’études spécifiques pour définir plus précisément la géométrie de la structure présente sous Solfatara où le gaz, s’accumulant, déclenche la sismicité et alimente l’émission en surface. En d’autres termes, l’étude, pour le moment, se réfère à une coupe 2D alors que le but serait d’avoir un modèle 3D, une véritable tomographie des premiers kilomètres du sous-sol de Solfatara ».

credit INGV

Evolution temporelle des paramètres considérés. Les différentes variables ont été normalisées pour pouvoir les comparer. credit : INGV

La recherche publiée a une valeur essentiellement scientifique, actuellement dénuée d’implications immédiates sur les aspects de la protection civile.

Adaptation Terra Projects

sources : https://www.fanpage.it/ / https://www.etnalife.it/

(197)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :