Dernières Infos

L’Italie pourrait être touchée par des super éruptions tous les 10000 à 15000 ans

Les Champs Flégréens (sur l'image, la reconstruction géologique de la zone) sont une région de Campanie située à l'ouest de Naples et du golfe homonyme, connue depuis l'Antiquité pour son ′′ animé ′′ activité volcanique, caractérisée par différentes éruptions violentes depuis environ 60.000 Il y a des années. Deux éruptions imposantes dont nous avons des traces géologiques ont eu lieu il y a environ 39.000 et 15.000 ans, tandis que la plus récente, de petite intensité, s'est produite en 1538 par le mont Nouveau (lac Lucrino, Pozzuoli). 🧐 Dans son ensemble, la zone est aujourd'hui considérée comme un seul supervulcan, inscrit dans le catalogue des 10 volcans les plus dangereux de la planète. Pour le type de volcan, il n'est pas possible de prévoir lorsqu'il érutera, même si rapidement, mais nous pouvons supposer qu'une éruption catastrophique n'est pas imminente et qu'elle serait probablement précédée d'une série plus ou moins longue d'′′ éruptions mineures ", Des indices pour passer en alerte rouge. 📷 INGV

D’énormes gisements issus de super-éruptions volcaniques ont été découverts par des chercheurs au fin fond de la mer Tyrrhénienne, au large de la Sicile. Ces dépôts laissent présager de nouveaux épisodes catastrophiques cycliques.

Des chercheurs américains ont découvert dans la mer Méditerranée quatre énormes dépôts volcaniques formés au cours des 40 000 dernières années.

Ces gisements pointent des épisodes catastrophiques cycliques revenant tous les 10 000 à 15 000 ans près des côtes italiennes, révèle une étude parue le 10 août 2023 dans la revue GeoScienceWorld.

Des recherches antérieures avaient dévoilé des formes imposantes cachées sous la mer, mais la résolution des images ne permettait pas de les caractériser. C’est pourquoi Derek Sawyer, maître de conférence, professeur de sciences de la Terre à l’Ohio State University, et son équipe ont décidé de se rendre dans le bassin de Marsili, dans la mer Tyrrhénienne, à proximité d’un volcan sous-marin.

La mer Tyrrhénienne constitue une partie de la Méditerranée occidentale, comprise entre la Corse, la Sardaigne, la Sicile et la péninsule italienne.

Une fois sur site, ils ont capturé des images en haute résolution des couches de sédiments et ont découvert une succession de quatre « mégalithes ».

« Ils ont été photographiés comme des unités distinctes acoustiquement transparentes avec des géométries en bassins, de 10 à 25 m d’épaisseur, séparées par des zones parallèles », explique l’étude. Les carottes forées ont révélé que ces « mégalithes » étaient constitués de matériaux volcaniques vieux de 40 000 ans, 32 000 ans, 18 000 ans et 8 000 ans.

Une série de super-éruptions dans les champs Phlégréens
En comparant ces dates avec l’activité géologique du territoire, les chercheurs ont constaté qu’elles coïncident avec trois grandes éruptions qui ont eu lieu dans les champs Phlégréens, une région volcanique située dans le golfe de Pouzzoles, au nord-ouest de Naples.

Cette découverte met l’accent sur une série d’éruptions volcaniques parmi les plus puissantes jamais observées sur Terre à ce jour, série qui se répéterait tous les 10 000 à 15 000 ans. Des résultats qui devraient aider les chercheurs à comprendre le réel risque présenté par les volcans dans la région. « Tout ce domaine est toujours actif, il y a encore beaucoup d’inquiétudes quant à son avenir, donc il est certainement possible que cela se reproduise », insiste Derek Sawyer.

Source : https://www.geo.fr/

(174)

Laissez un message