Dernières Infos

Trois vaches échappent par miracle au tremblement de terre en Nouvelle-Zélande

Après le séisme qui a frappé le pays, l’un des plus forts jamais enregistrés. Le séisme qui a frappé la Nouvelle-Zélande est l’un des plus forts jamais enregistrés. Il a fait au moins deux morts, et a également provoqué un tsunami.

De nombreux Néo-Zélandais ont fui dans la nuit de dimanche à lundi les zones côtières après qu’un séisme de magnitude 7,8, un des plus forts jamais enregistrés en Nouvelle-Zélande, a secoué leur pays, faisant au moins deux morts, endommageant des bâtiments et provoquant un tsunami. Selon le ministre de la Défense civile Gerry Brownlee, le bilan ne devrait plus s’alourdir. «Je pense que s’il y avait eu des blessés graves ou plus de morts, nous en aurions entendu parler maintenant», a-t-il déclaré à Radio New Zealand. «Il semble que l’infrastructure soit le plus gros problème, même si je ne veux pas minimiser les souffrances (…) et la peur terrible que tellement de gens ont subies.»

Des images aériennes près de Kaikoura, un point de départ prisé des touristes étrangers venant admirer les baleines, ont montré des rails de chemin de fer arrachés et déplacés d’une dizaine de mètres par la force tellurique. Des glissements de terrain ont fait tomber des centaines de tonnes de débris rocheux sur le principal axe routier du pays, tandis que des habitants diffusaient sur les réseaux sociaux des photos de fissures béantes apparues sur les routes.

Des petites miraculées à quatre pattes. Après le séisme de magnitude 7,8 qui a touché la Nouvelle-Zélande dans la nuit de dimanche à ce lundi, outre les images du tsunami qui s’en est suivi, de chaos et de bâtiments effondrés, ce sont celles de trois vaches qui font le tour du monde.

Comme le montrent les images tournées par NewsHub près de Kaikoura, à environ 180km au nord de Christchurch, deux vaches et un veau sont miraculeusement restés perchés sur une parcelle de champ, la seule à avoir échappé à l’effondrement général.

Sur les réseaux sociaux, la situation désespérée de bovins a attiré l’attention des internautes. Sur une image, prise également à Kaikoura, on peut voir deux adultes et un veau bloqués sur un «îlot» de terre, alors que l’ensemble des pâturages autour a été dévasté. Il ne reste plus à ces bovins que quelques mètres carrés pour brouter.

Par ailleurs, de puissantes vagues consécutives au choc tellurique initial, certaines de deux mètres de haut, ont frappé les côtes, a annoncé le Ministère de la défense civile. Il avait également averti dans un bulletin spécial que d’autres vagues, susceptibles d’atteindre cinq mètres, pouvaient suivre et provoquer un «tsunami destructeur», ce qui n’a pas été le cas.

sources : http://www.20minutes.fr/ / http://www.20min.ch/

(465)

Laissez un message