Dernières Infos

Vers une colonie spatiale dans la ceinture d’astéroïdes d’ici 15 ANS

Habitat spatial en construction de type tore de Stanford, dessin d'artiste pour la NASA, 1975.

Les humains pourraient vivre sur des orbes géants flottant dans la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter dans les 15 prochaines années. C’est ce que maintient le scientifique de haut niveau Pekka Janhunen, qui affirme que des millions de personnes pourraient habiter une mégapole dans l’espace d’ici 2036.

Le Dr Janhunen, astrophysicien à l’Institut météorologique finlandais à Helsinki, a décrit sa vision dans un article publié ce mois-ci. Il a présenté le plan de «méga-satellites» flottants autour de la planète naine Cérès, qui se trouve à environ 520 millions de kilomètres de la Terre.

Illustration de la Nasa d’une mégapole flottante en orbite autour d’un monde extraterrestre Crédit: Nasa

« La motivation est d’avoir une gravité artificielle qui permet un développement au-delà de la surface habitable de la Terre », a écrit le Dr Janhunen. La grande majorité des projections de s’installer dans des mondes lointains tournent autour de la Lune ou de Mars. Cela est en grande partie dû à leur proximité avec la Terre. La proposition du Dr Janhunen, en revanche, semble se situer un peu plus loin dans notre système solaire.

Son habitat en forme de disque compterait des milliers de structures cylindriques, chacune abritant plus de 50 000 personnes. Ces gousses seraient liées par de puissants aimants et généreraient une gravité artificielle en tournant lentement.

Des villes en orbite ont été proposées par les scientifiques à plusieurs reprises dans le passé, mais peu ont considéré Cérès comme la planète hôte idéale Crédit: Nasa

Les résidents extrairaient les ressources de Cérès à 600 miles au-dessous de la colonie et les remonteraient en utilisant des « ascenseurs spatiaux », a déclaré le Dr Janhunen. «Transporter les matériaux de Cérès est énergétiquement bon marché par rapport à leur transformation en habitats, si un ascenseur spatial est utilisé», a-t-il écrit. « Parce que Cérès a une faible gravité et tourne relativement vite, l’ascenseur spatial est faisable. » Cérès – le plus grand objet de la ceinture d’astéroïdes – est la meilleure destination pour les colonies éloignées de la Terre en raison de son atmosphère riche en azote, a ajouté le Dr Janhunen. Cela permettrait aux colons de créer plus facilement des conditions semblables à la Terre que celles qui coloniseraient l’environnement plus dur, riche en dioxyde de carbone de Mars.

Cérès est le plus gros objet de la ceinture d’astéroïdes Crédit: Nasa

Cela ne résout pas les menaces d’astéroïdes ou du rayonnement spatial, bien que le Dr Janhunen, qui a travaillé avec un certain nombre de chercheurs finlandais sur le papier, ait également pensé à cela. Il a proposé que des miroirs cylindriques géants placés autour du méga-satellite puissent le protéger des bombardements de toutes sortes. Ces miroirs concentreraient également la lumière du soleil sur l’habitat pour la croissance des cultures et d’autres plantes.

Tout cela semble très beau, mais le Dr Janhunen a également souligné un certain nombre de problèmes. D’une part, il y a l’important obstacle de faire voyager les gens vers Cérès. La Nasa y a envoyé une sonde en 2015, un voyage qui a duré huit ans – bien trop long pour maintenir des centaines de personnes en vie en utilisant la technologie actuelle. Le Dr Janhunen a également admis que l’énergie nécessaire pour transporter les matériaux de construction de Cérès vers son orbite représenterait un obstacle majeur.

Certains experts ont suggéré que les colonies spatiales devraient prendre la forme d’énormes cylindres qui tourneraient lentement pour générer une gravité artificielle. credit nasa

Cette étude a été publiée le 6 janvier 2021 dans le journal Arxiv. Elle n’a pas encore été évaluée par des scientifiques.

Par ailleurs, la Nasa a dévoilé le mois dernier les courageux astronautes qui se rendront sur la Lune en 2024. Les cendres humaines incinérées doivent être envoyées sur la Lune l’année prochaine dans le cadre d’un service funéraire commercial en complément d’une mission lunaire de la Nasa. Et les guerres pourraient être réglées dans l’espace à l’avenir, a averti un haut chef de la RAF.

Adaptation Terra Projects

Source : https://www.thesun.ie/

(307)

Laissez un message

Laissez un message

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

Aidez nous à rester en ligne – Help us keep the lights on

La publicité nous aide à raconter les histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

Soutenez-nous en désactivant votre adblocker sur notre site.

__________________

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

Advertising help us tell the stories of yesterday, today, and future.

Support us by disabling your adblocker on our site.

Mettez en Pause AdBlocker sur Terra Projects – Disable AdBlocker on Terra Projects

(307)

%d blogueurs aiment cette page :