Dernières Infos

Le volcan Bardarbunga menace d’entrer à nouveau en éruption

Les géologues qui étudient actuellement les données du volcan Badarbunga, indiquent que le magma pourrait s’être accumulé à nouveau sous le glacier Vatnajökull. L’éruption Holuhraun, qui a eu lieu entre le 31 Août 2014, et 27 Février 2015, faisait partie d’une série d’événements qui a commencé sur le volcan en 1974 et pourraient fournir des preuves sur le comportement du volcan à l’avenir.

Selon Páll Einarsson, professeur de géophysique à l’Université d’Islande, les prochains mois permettront de déterminer si le magma s’est accumulé. « Voilà la grande question », a déclaré RÚV. « Il y a quelques indications que cela pourrait être le cas, mais nous devons l’étudier davantage. »

Les signaux qui sont recueillis par de nouveaux équipements sur place, ne sont pas clairs et proviennent d’une grande profondeur. Les géologues doivent encore apprendre du comment interpréter ces données.

L’éruption Holuhraun est désormais considérée comme un chapitre de l’histoire qui a commencé en 1974. Cette année-là, une série de grands tremblements de terre a commencé a frappé à intervalles réguliers dans le Bárðarbunga. Le premier chapitre s’est terminé 22 ans plus tard avec l’éruption et l’inondation glaciaire du Gjálp en 1996.

Après l’éruption du Gjálp, le volcan s’est endormi pendant de nombreuses années, mais il y a quelques années, une nouvelle série de tremblements de terre a recommencé, aboutissant à l’éruption du Holuhraun dans les hautes terres du nord-est en Août 2014.

Páll croit qu’il est possible que la prochaine éruption puisse se reproduire dans le Bárðarbunga lui-même. « Le Bárðarbunga est probablement le volcan le plus puissant d’Islande … Le Bárðarbunga est le centre d’un système volcanique qui entre en éruption souvent sur sa périphérie, mais plus souvent encore dans le volcan lui-même. »

Il est difficile de prédire quand la prochaine éruption pourrait se reproduire et si les éruptions antérieures peuvent être utilisées comme preuves de ce qui pourrait arriver pour la suite. Páll conclut: « Nous avons 30 systèmes volcaniques en Islande et chacun d’eux a sa propre personnalité. Pour prédire ce qui est susceptible de se produire dans un proche avenir, nous devons apprendre à les connaître un peu personnellement. « 

Traduction et adaptation de la Terre du Futur

source : http://icelandreview.com/

(230)

Laissez un message