Dernières Infos

Le réchauffement climatique est plus lent que prévu

co2

Les émissions de CO2 n’ont pas un si grand effet sur le climat comme on le pensait précédemment, selon une nouvelle étude menée par des chercheurs norvégiens.

Cela peut nous donner plus de temps pour réduire les émissions de CO2, et le risque est légèrement plus élevé de limiter le réchauffement à deux degrés – ce qui est l’objectif de la communauté mondiale. Un réchauffement de deux degrés est considéré comme très dangereux par de nombreux climatologues, écrit Aftenposten.


– Le réchauffement est plus lent que prévu, explique le professeur Terje Berntsen, du Département de géosciences de l’Université d’Oslo.

Il souligne que cela ne signifie pas que nous ne pouvons écarter la crise climatique.

Le rapport des chercheurs norvégiens a fait remarquer que les années 1990 ont connu une augmentation en puissance de la température océanique et atmosphérique. Mais les études montrent que la même chose ne s’est pas reproduite depuis l’an 2000.

Une grande incertitude :

– Nos résultats suggèrent que le réchauffement sera aussi plus lent à venir que les modèles et les scénarios l’ont montré jusqu’à présent, dit Berntsen.

Professeur et directeur de la recherche du Centre Bjerknes, Jansen est l’une des plus grands experts du pays en matière de recherche climatique. Elle a souligné qu’il existe une incertitude considérable au sujet des nouvelles découvertes.

– Il n’est pas certain que ce soit la réponse finale. Il est trop tôt pour conclure. Il y a eu plusieurs autres études qui ne montrent pas la même chose.

Directeur de la recherche, Hallén reste prudent :

– Ces résultats sont très intéressants et seront d’une grande importance tant au niveau national qu’international, si elles sont confirmées par d’autres études, a t-il dit.

– Je suis très familier avec cette recherche. Les résultats montrent qu’il est possible d’atteindre la limite du réchauffement de 2 degrés. Ceux qui prétendent le contraire ont tort. Mais nous sommes pressés par le temps, dit Solhjell NTB.

Il était fin octobre 2012 à la réunion du Conseil nordique à Helsinki , où le scientifique a fait des changements climatiques et des négociations de l’ONU parmi les thèmes de discussion.

– Je pense que les conclusions des scientifiques du climat norvégien peut enlever une partie de l’apathie qui entoure la question du climat à l’heure actuelle. Beaucoup de gens semblent penser qu’il est maintenant trop tard pour agir, mais encore une fois il ne s’agit pas de cela, dit-il.

En conclusion, le réchauffement climatique n’est en rien de ce qui a été annoncé dans les années 2000. Le climat reste une science à étudier et à comprendre tant sa science est complexe et tant ses influences se jouent sur plusieurs inconnues mathématiques voir chaotiques.

Adaptation et traduction de la Terre du Futur

source : http://www.aftenbladet.no

(218)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :