Dernières Infos

Dioné dissimulerait un océan d’eau liquide

Saturne compte plusieurs lunes différentes. Dioné est l’une d’entre elles et elle fait couler beaucoup d’encre depuis la fin de semaine dernière. Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant, car des astronomes belges pensent avoir découvert la preuve de l’existence d’un océan d’eau liquide sous la surface du satellite.

Dioné a été découverte par Giovanni Domenico Cassini en 1684 et donc la même année que Téthys, une autre lune de Saturne. Elle a fait l’objet de nombreuses études par le passé et nous savons ainsi qu’elle se compose essentiellement d’eau sous forme de glace.

Elle a cependant une autre particularité intéressante : sa densité.

Dioné abriterait elle aussi un océan souterrain

Elle est effectivement plus élevée que celle des autres satellites de Saturne et la communauté scientifique pense depuis longtemps que cette particularité s’explique par la présence d’une quantité importante de matière plus dense, et plus précisément de roches ou de silicates.

comparaison-terre-lune-dione

Au cours de leurs observations, les astronomes ont aussi découvert que l’hémisphère arrière de la planète avait été frappé par de nombreux astéroïdes. Elle est effectivement recouverte d’innombrables cratères dont le diamètre dépasse le plus souvent les 100 kilomètres.

L’Observatoire Royal de Belgique se passionne depuis longtemps pour les satellites de Saturne. Il a d’ailleurs constitué une équipe pour travailler dessus et cette dernière a fait une découverte majeure en s’appuyant sur les relevés de la sonde Cassini. D’après elle, un gigantesque océan d’eau liquide serait caché dans les profondeurs du satellite, à une centaine de kilomètres sous son épaisse couche de glace.

dione-vu-par-cassini

Toutes les conditions seraient réunies pour le développement d’une vie microbienne

Stupéfiant, mais ce n’est pas terminé, car cet océan serait immense et il ferait ainsi plusieurs dizaines de kilomètres de profondeur. Il entourerait le noyau rocheux de la lune et il constituerait même « une zone potentiellement habitable pour une vie microbienne durable ». Pourquoi ? Tout simplement parce que l’océan serait en contact direct avec le noyau rocheux, un noyau capable de fournir des sels minéraux et une source d’énergie, des conditions nécessaires à l’apparition et au développement de la vie.

Il faut tout de même noter que Dioné n’est pas le seul satellite de Saturne à avoir cette particularité. En réalité, si l’on en croit les nombreuses études faites par le passé, Titan et Encelade dissimuleraient eux aussi un océan souterrain sous leur surface. Des geysers ont même été détectés à la surface de la seconde, exactement comme sur Europe.

source : http://www.fredzone.org/

(171)

Laissez un message