Dernières Infos

Les poussières et le SO2 du volcan de la Soufrière se propagent dans l’Atlantique

Les poussières et le SO2 du volcan de la Soufrière se propagent dans l’Atlantique et toucheront bientôt l’Afrique du Nord et l’Europe.

L’éruption explosive du volcan de La Soufrière à Saint-Vincent dans les Caraïbes se poursuit pour le troisième jour, avec des cendres lourdes, de gros rochers et de dangereux gaz toxiques émis par l’île tropicale auparavant tranquille. Au-delà de Saint-Vincent, les cendres et le gaz se sont également propagés à Sainte-Lucie et à la Barbade, ce qui a suscité des alertes de la part des autorités locales.

Le médecin-chef le Dr Kenneth George de la Barbade, a conseillé aux gens de rester calfeutré et de ne s’aventurer à l’extérieur que si cela est très essentiel ou lié à une urgence médicale.

«Sauf si vous avez des raisons d’être dehors, restez chez vous. C’est pour vous protéger et protéger votre famille », a-t-il expliqué.

Il a ajouté que les asthmatiques et les personnes souffrant de troubles respiratoires devraient prendre des précautions et avoir leurs médicaments à portée de main en tout temps.

Parfois, les cendres dans l’atmosphère ont été si denses qu’elles transforment le milieu de la journée en ce qui semble être le milieu de la nuit. Les cendres volcaniques tombent et volent dans le ciel, habituellement tropicale, cela ressemble davantage à une tempête de neige hivernale.

Contrairement aux cendres d’une cheminée, les cendres volcaniques sont en fait de la roche pulvérisée, broyée en une poudre fine et abrasive. Les cendres peuvent blesser les poumons, les yeux et les personnes dans les zones de chute de cendres doivent porter un équipement de protection si elles doivent être à l’extérieur.

Inclus dans les cendres se trouvent d’autres débris volcaniques. Dans la moitié nord de Saint-Vincent, de gros cailloux et des rochers tombent également avec les cendres; certaines roches sont de 7 à 8 cm de large. Ces roches pourraient être brûlantes et pourraient déclencher des incendies là où elles tombent.

Les cendres volcaniques peuvent causer des dommages importants aux moteurs à réaction qui les traversent ou aux bateaux et aux automobiles moteurs qui ingèrent de l’air rempli d’air. Les cendres volcaniques sont dures et abrasives et peuvent rapidement causer une usure importante de diverses pièces d’avion telles que les hélices, les aubes de turbocompresseur et même les fenêtres du cockpit.

Une surchauffe et une panne de moteur sont également possibles dans les voitures et les camions, car les cendres volcaniques peuvent s’infiltrer dans presque toutes les ouvertures d’un véhicule. La cendre est également très abrasive; la cendre coincée entre les pare-brise et les balais d’essuie-glace égratignera et marquera de façon permanente le verre du pare-brise, et les vitres sont susceptibles de se rayer à chaque fois qu’elles sont soulevées.

Dans le dernier avis du VAAC de Washington, il met en garde contre la présence d’un très grand et très haut nuage de cendres provenant du volcan en éruption. Il montre le nuage de cendres qui s’étend sur une grande partie de l’Atlantique, atteignant presque les îles du Cap-Vert au fil du temps. Le dernier avis montre des cendres qui vont jusqu’à 16000 mètres au dessus du volcan qui culmine à 1467m. En comparaison, l’altitude de croisière maximale pour d’un Boeing 777 est de 13000 mètres.

Une énorme projection de SO2 est actuellement en train de traverser l’Atlantique. Le dioxyde de soufre, autrefois également appelé anhydride sulfureux, est un composé chimique de formule SO2. Il s’agit d’un gaz incolore, dense et toxique, dont l’inhalation est fortement irritante. Il est libéré dans l’atmosphère terrestre par les volcans.

Effets sur la santé du So2 ?

Le SO2 affecte le système respiratoire, le fonctionnement des poumons et il provoque des irritations oculaires. L’inflammation de l’appareil respiratoire entraîne de la toux, une production de mucus, une exacerbation de l’asthme, des bronchites chroniques et une sensibilisation aux infections respiratoires. Le nombre des admissions à l’hôpital pour des cardiopathies et la mortalité augmentent les jours de fortes concentrations en SO2. Chez les personnes souffrant d’asthme, il peut perturber le bon fonctionnement des poumons même à faible concentration. Des sensations oppressantes dans la poitrine et une toux peuvent apparaître à forte concentration, ainsi que des perturbations de l’appareil respiratoire des personnes asthmatiques pouvant nécessiter une intervention médicale. La réaction avec l’eau produit de l’acide sulfurique, principal composant des pluies acides à l’origine de phénomènes de déforestation. Le dioxyde de soufre est encore plus nocif lorsque la concentration des particules et autres polluants est élevée.

Quand est il du climat ?

Quand le soufre libéré arrive dans l’atmosphère sous forme de dioxyde de soufre, il se mélange avec la vapeur d’eau afin de former de l’acide sulfurique liquide, sous forme d’aérosols (petites gouttelettes). Ces aérosols réfléchissent le rayonnement solaire causant une baisse de température de la partie inférieure de l’atmosphère (la troposphère).

Ce mécanisme est en fait bien connu et on l’a en outre déjà observé après des éruptions volcaniques. En 1991, celle du Pinatubo, aux Philippines, avait provoqué l’année suivante une baisse globale de la température de la Terre d’environ 0,5 °C.

Voici la projection du SO2 pour les jours qui nous arrivent : (du 11 mars au 15 mars 2021)

sources : https://fr.wikipedia.org/ / https://weatherboy.com/ / https://www.windy.com/ / https://www.respire-asso.org/ / https://www.futura-sciences.com/

(11220)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :