Dernières Infos

Un monde d’autodidactes sur la Terre du Futur

L’autodidaxie (autodidacte, autodidactisme ou autoformation) est un terme générique qui désigne le fait pour une personne de se former elle-même, dans un cadre qui lui est propre, d’une façon plus ou moins éloignée des structures et institutions enseignantes et formatives. Si l’autodidacte est habituellement présenté comme une personne poursuivant une démarche solitaire, il est de plus en plus facile de trouver des ressources d’autoformation collective : groupe d’échange de savoirs, réseaux sociaux d’apprentissage… C’est ainsi que sur la Terre du Futur nous nous représentons. Un groupe libre autodidacte avec aucune attache d’une structure organisée, ou bien d’un parti politique, ou encore d’un lobby. Nous sommes totalement libre de nos pensées et nous avons évolué par nos propres connaissances en analysant les données transmises que tout un chacun peut effectuer.

 

 

L’autodidacte est souvent conduit au savoir grâce à la pratique. C’est en réalisant les choses, donc en « mettant la main à la pâte » qu’il acquiert des connaissances, d’où l’importance de l’apprentissage par la pratique. Les forums et les articles de TDF sont le bilan de cette recherche continuelle collégiale et très complémentaires des recherches individuelles. Nous n’avons dans aucun cas été formatés par une influence étatique ou bien universitaire.

« On présente souvent des génies comme autodidactes. Pourtant une observation attentive de leur biographie montre qu’ils ont eu des maîtres sous une forme ou sous une autre. « Tout autodidacte est un élite et un génie de la maîtrise du parfait d’un savoir » (Paul Ricœur cité par Philippe Meirieu). Un parcours d’apprentissage non conventionnel n’implique pas de n’avoir été aidé de personne. L’auteur d’un livre même s’il n’est pas contemporain est de facto un enseignant potentiel de son lecteur. ».

Au XXIe siècle, de nouvelles potentialités et les souhaits d’autonomie autorisent des cursus de formation dans l’agir quotidien. Ainsi, le nouvel autodidacte peut recevoir le savoir à domicile [(France Henry)] par des média multiples, garantissant ses acquisitions hors des organismes qu’il prend parfois en compte. De nos jours « L’autodidaxie se révèle un mode d’apprentissage existentiel ou cognitif dans lequel le sujet social apprenant conserve toutes les responsabilités sur son action formative ».

On découvre que l’autodidaxie constitue un fait social généré par l’accélération de l’obsolescence des savoirs, l’allongement des temps libérés, la croissance des moyens éducatifs, les désirs d’autonomie, les échecs des systèmes éducatifs… Puis il propose un manuel d’auto-apprentissage de l’entraînement mental dans Organiser sa pensée, apprendre à décider avec l’entraînement mental. Ainsi, le nouvel autodidacte de la société post-industrielle confortera ses potentialités d’accès aux connaissances par les perfectionnements à l’ expression pour la communication, puis par la prise en compte de l’analyse de son expérience et par l’ autodocumentation qui garantit la découverte des savoirs académiques. Georges Le Meur opère ainsi un bouleversement du paradigme de la distribution des savoirs à un élève par celui de l’appropriation des connaissances par le sujet social apprenant.

« A contrario, l’approche constructiviste de l’apprentissage implique que toute personne qui apprend est autodidacte dans la mesure où quelle que soit la qualité de l’enseignement, aucune connaissance ne peut être simplement transférée à quelqu’un sans qu’il y prenne part. »

« L’autodidacte tiens ou est parfois un génie par le fait qu’il n’a besoin de personne pour le conduire sur le chemin de la recherche de la connaissance, bien qu’il sache piocher par ci par là la nourriture dont il a besoin.

Nous n’avons jamais fait d’études scientifiques mais nous étudions tous les jours toutes les données qui nous sont apportées par les services les plus sérieux qui nous sont disponibles. Nos niveaux d’études peuvent être parfois élevés dans d’autres domaines. Cependant c’est notre esprit libre qui nous permet d’avoir notre sens critique le plus élaboré. Nous n’avons jamais été formatés par une idée imposée, ainsi nous apportons  des faits. Nous n’avons jamais publié de papier dans des revues officielles, mais nous publions tous les jours des papiers dans nos analyses et dans nos articles quotidiens.  La science n’est pas une affaire de démocratie où le plus grand nombre a forcément raison. Il suffit d’une personne qui apporte un argument indiscutable et puisse inverser l’opinion générale. Oui nous sommes des autodidactes qui cherchons avec notre coeur et non pas avec notre porte monnaie. Et oui nous sommes des personnes passionnées qui désirons savourer la réalité des faits. Rien de plus, rien de moins. Nous sommes simplement des personnes qui savent lire.

sources : http://fr.wikipedia.org/ / http://www.leblogdesautodidactes.com/

exemples d’autodidactes :


CINEMA

James Cameron, le réalisateur de Terminator, Titanic et Avatar

Wes Craven, un des maîtres de l’horreur

Walt Disney, le père de Mickey Mouse

Clint Eastwood, acteur et réalisateur

Kim ki Duk, un réalisateur sud-coréen

Stanley Kubrick, le réalisateur d’Orange mécanique

Fabrice Luchini, un ancien animateur de boîtes de nuit

Steven Spielberg, le réalisateur de Jurassic park, E.T. et Les dents de la mer.

Quentin Tarantino, le réalisateur de Reservoir Dogs, Pulp Fiction et Kill Bill

François Truffaut, un réalisateur, scénariste et producteur de cinéma français


ENTREPRISES

Marcel Bleustein-Blanchet, un très célèbre publicitaire français

Richard Branson, le fondateur de Virgin

Michael Dell, le père d’un géant de l’informatique

Bill Gates, un des cofondateurs de Microsoft

Steve Jobs, un des cofondateurs d’Apple

Ingvar Kamprad, le fondateur d’IKEA

Ralph Lauren, un petit vendeur qui créa une multinationale

Tom Monaghan, le fondateur de Domino’s Pizza

Xavier Niel, le créateur de Free et Free Mobile

Louis Schreck, un grand producteur d’hydravions

Bernard Tapie : entrepreneur, chanteur, ministre, acteur, etc.

LANGUES

Ivar Aasen, un spécialiste de la langue norvégienne

Henri Fleisch, un érudit des langues du Moyen-Orient et de la préhistoire

LITTÉRATURE

Bernard Clavel, le prix Goncourt en 1968

William Faulkner, un prix Nobel de littérature

Jean Giono, un écrivain attaché à sa région, la Provence

Jack London, l’auteur de L’appel de la forêt

André Malraux, un romancier aventurier

Gabriel Garcia Márquez, le prix Nobel de littérature en 1982

Léon Tolstoï, l’auteur de Guerre et Paix


MUSIQUE

Léo Ferré, le plus prolifique auteur-compositeur-interprète d’expression française

Stéphane Grapelli, un violoniste au talent incontestable

Jimi Hendrix, un guitariste de légende

Carlos Puebla, un célèbre compositeur cubain

Django Reinhard, un guitariste de Jazz manouche déterminé

Georg Philipp Telemann, un des plus célèbre compositeurs allemand de l’âge baroque

Vangélis Papathanassíou, un des pères de la musique électronique


SCIENCES & TECHNIQUES

George Boole, le père de la logique moderne

Giulio Carlo, de l’aversion des mathématiques à la passion

Charles Darwin, la théorie de l’évolution des espèces

Thomas Edison, l’inventeur au mille et un brevets

Albert Einstein, l’un des pères de la Physique classique

Michael Faraday, une célébrité dans les domaines de l’électromagnétisme et de l’électrochimie

Niccolo Fontana dit « Tartaglia », le mathématicien bègue

Sophie Germain, une des premières mathématiciennes françaises autodidactes

George Green, un fils de boulanger devenu mathématicien

Oliver Heaviside, l’un des grands noms de l’électromagnétisme

Joseph Marie Jacquard, l’inventeur du métier à tisser semi-automatique

Ferdinand Minding, un contributeur à la géométrie différentielle

Srinivasa Ramanujan, un brillant mathématicien indien

Nikola Tesla, l’un des plus grands scientifiques de l’histoire des sciences et techniques

(162)

Laissez un message