Dernières Infos

L’Inde va devenir le pays le plus peuplé du monde

credit Pixabay

Un géant démographique d’1,5 milliard d’habitants : l’Inde est en passe de devenir le pays le plus peuplé au monde d’ici la fin du mois d’avril 2023, selon une estimation de l’ONU. On ne peut pas dire avec précision quand, car le dernier recensement indien, qui devait avoir lieu en 2020, n’a pas été fait en raison du Covid. Mais c’est une certitude : la Chine ne compte plus ‘que’ 1 412 000 000 habitants, et voit sa population décroître, quand le nombre d’Indiens continue, lui, d’augmenter.

À titre de comparaison, l’Union européenne ne compte « que » 450 millions d’habitants. Les États-Unis sont le « troisième pays le plus peuplé au monde » avec « 340 millions d’habitants », glisse par ailleurs Gilles Pison, professeur émérite au Muséum national d’histoire naturelle et conseiller de la direction de l’Institut national d’études démographiques, auteur de l’Atlas de la population mondiale, publié aux éditions Autrement.

La Chine et l’Inde sont les deux géants démographiques. IIs sont très loin devant le troisième pays le plus peuplé du monde, les États-Unis, qui ont 340 millions d’habitants. Les démographes savent depuis plusieurs décennies que l’Inde va devenir le pays le plus peuplé du monde. Ça fait pratiquement 50 ans, que chaque année, il naît plus de bébés en Inde qu’en Chine. Or, les naissances d’aujourd’hui sont la population de demain, on savait que l’Inde allait devenir le pays le plus peuplé.

credit Pixabay

« Rien que cette année, on estime qu’il y aura eu autour de 24 millions de bébés qui seront nés en Inde, contre 10 millions en Chine. L’écart est presque de 2 à 3. »

Elle va rester le pays le plus peuplé du monde pendant très longtemps, peut-être un siècle. Cela dit, sa population continue d’augmenter, mais à un rythme qui décélère. Et les Nations Unies entrevoient que l’Inde, comme la Chine, pourrait atteindre un maximum de population à 1,7 milliard d’habitants dans les années 2060. Après, sa population se mettrait à diminuer, comme celle de la Chine aujourd’hui et celle de pas mal d’autres pays.

La population de l’Inde a augmenté de plus de 1 milliard de personnes depuis l’indépendance en 1947 !

L’évolution de la dynamique démographique intervient à un moment critique pour l’Inde et la Chine, les deux géants asiatiques cherchant à devenir des leaders économiques régionaux et mondiaux. Le vieillissement de la population et la baisse du taux de natalité en Chine font craindre une crise démographique imminente. Cette crise devrait entraîner une diminution de la main-d’œuvre, ce qui pourrait avoir un impact significatif sur le statut de la Chine en tant que grande puissance mondiale. L’Inde, quant à elle, s’efforce de tirer parti de ce que les experts appellent un « dividende démographique », une grande partie de sa population étant jeune. Cette évolution va probablement intensifier les efforts du gouvernement indien pour développer les opportunités d’emploi alors que des millions de jeunes entrent sur le marché du travail.

À la mi-2023, le monde devrait compter 8,045 milliards de personnes, selon les données des Nations unies. La population mondiale a franchi le seuil des huit milliards pour la première fois en novembre de l’année dernière.

credit Pixabay

Dans une déclaration accompagnant le rapport, le FNUAP s’est attaqué à ce qu’il appelle les mythes sur la population mondiale, notamment les préoccupations divergentes selon lesquelles il y aurait trop ou pas assez de naissances. « Il n’existe toutefois pas de nombre parfait d’individus, et nous devons veiller à éviter absolument de prescrire un nombre idéal d’enfants par femme. L’histoire nous a montré les dégâts que peut causer ce type de pensée, qui a pour résultat l’eugénisme et le génocide. » La déclaration s’oppose également à l’argument selon lequel une fécondité plus élevée aggrave la crise climatique en soulignant que les 10 % de personnes les plus riches, qui ont tendance à vivre dans des pays à faible taux de fécondité, sont responsables de près de la moitié de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre.

Source : https://www.francetvinfo.fr/ / https://www.lemonde.fr/ / https://www.forbes.fr/

(59)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.