Dernières Infos

Le plus petit robot du monde

credit NorthwesternU Youtube

De tels dispositifs ultra-flexibles pourraient à terme être utilisés pour déboucher des artères, stopper des hémorragies internes ou éliminer des tumeurs cancéreuses voir d’autres applications…

Une équipe de chercheurs de l’université Northwestern, aux États-Unis, a conçu un minuscule robot crabe, suffisamment petit pour se tenir sur la tranche d’une pièce de monnaie.

MICRO-ROBOT
Présenté comme « le plus petit robot marcheur télécommandé jamais créé », ce dispositif de taille millimétrique repose sur une ingénierie innovante, lui permettant de marcher, ramper, tourner, sauter et même se plier. Pour obtenir une telle flexibilité de mouvement, les chercheurs ont utilisé un alliage à mémoire de forme : prenant une forme différente lorsqu’il est chauffé, le matériau retrouve sa configuration initiale lorsqu’il refroidit et qu’une fine pellicule de verre se forme.

« En raison de la taille minuscule de ces structures, le temps de refroidissement est extrêmement bref », explique John Rogers, auteur principal de la nouvelle étude, parue dans la revue Science Robotics.

Les robots de dimensions submillimétriques sont intéressants pour des applications qui vont des outils chirurgicaux mini-invasifs en médecine clinique aux véhicules pour la manipulation de cellules et de tissus en recherche biologique.

Un équilibre des forces associées à un alliage à mémoire de forme unidirectionnel et à la résilience élastique d’une coque d’encapsulation constitue la base des déformations réversibles de ces structures. Les modes de locomotion et de manipulation vont de la flexion, de la torsion et de l’expansion en cas de chauffage global à la marche à quatre pattes linéaire/curviligne, la marche, la rotation et le saut en cas d’activation thermique locale induite par laser.

Les structures photoniques telles que les rétroréflecteurs et les matériaux de détection colorimétrique permettent des formes simples de surveillance et de localisation sans fil. Ces avancées collectives dans les domaines des matériaux, de la fabrication, de l’actionnement et de la détection viennent s’ajouter à un ensemble croissant de capacités dans ce domaine technologique émergent.

sources : https://dailygeekshow.com/ / https://www.science.org/

(123)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :