Dernières Infos

Un monde sans télévision

credit iStock Getty Images

De plus en plus de gens vivent sans télévision. Sans télévision, mais pas sans écran : Internet remplace la petite lucarne.

Pour la première fois depuis l’arrivée de la télévision dans les foyers, le temps que les Français lui consacrent a cessé d’augmenter, il a même diminué chez les jeunes. La durée moyenne d’utilisation des nouveaux écrans est de 21 heures chez les 15-24 ans contre 16 heures consacrées à la télévision. Sous sa forme radicale, celle de l’abandon, cette tendance annonce un mouvement de fond générationnel, qui voit les natifs du numérique investir massivement les nouveaux écrans au détriment du temps passé devant le téléviseur.

Ils ne se mettent pas devant la télé en se disant « je vais regarder ce qu’il y a ». Ils ne consomment pas les programmes sous forme de flux, mais peuvent consommer quand même des programmes que l’on trouve à la télévision. De toute façon, aujourd’hui la convergence est telle que tout se recoupe.

Parmi cette population de réfractaires, il n’y a pas que des bobos, des enseignants et des cadres supérieurs. 15% sont ouvriers ou employés. Certains d’entre eux sont entrés dans la vie active avec l’idée d’avoir la télévision, mais ils ont fait passer des dépenses plus utiles en priorité. Ils expliquent comment ils avaient fait l’apprentissage d’un quotidien sans télé. Finalement, ils choisissent moins de ne pas l’avoir que de prolonger son absence.

credit hwww.telerama.fr

Par rapport à 2020, la consommation de télévision par les Français a reculé de plus de 30 minutes.

C’est reparti à la baisse : Jusqu’ici, tout allait bien. À la faveur de la crise sanitaire et du long cortège de confinements puis de couvre-feux tout au long de l’année 2020, les Français, privés de sortie, avaient fini par retrouver le goût de la télé. Durant une année et demie, cette ferveur cathodique inattendue a fait grimper en flèche un audimat que l’on croyait moribond depuis longtemps. Et permis aux chaînes d’afficher de revigorantes audiences. Mieux: le petit écran était parvenu à conserver un temps une partie de ces bonnes audiences.

Mais apparemment, la fête est finie. Au mois d’octobre 2021, la consommation de la télévision affiche une brusque et ample baisse. Les téléspectateurs sont restés en moyenne 3 h 22 devant leur poste. Soit 34 minutes de moins qu’à la même période en 2020. Même en comparant à octobre 2019, c’est-à-dire avant la crise, la durée d’écoute chute de 23 minutes.

Allons-nous vers la fin de la télé ? Potentiellement, ce serait une révolution. Durant plusieurs décennies la télévision est restée de très loin le premier loisir des Français, sauf pour les plus diplômés. Elle a rythmé notre quotidien, façonné nos modes de vie. Le plus souvent, c’est devant la télévision que les familles se rassemblent. Depuis près de dix ans, son audience décline lentement, de plus en plus supplantée par de nouvelles images retransmises sur téléphone, tablette ou ordinateur.

La télé, ou la distinction renversée
Dans les années 1960-1970, posséder un poste de télévision était un signe de distinction. Aujourd’hui, il est de bon goût dans les milieux éduqués de ne pas en avoir ou de la cacher, notamment de peur de ses conséquences pour le cerveau des jeunes enfants. Selon l’Insee, 98 % des ouvriers sont équipés d’au moins un poste, contre 93 % des cadres supérieurs (données 2014). C’est donc surtout une minorité très diplômée parmi les plus favorisés qui résiste au petit écran, et qui préfère l’ordinateur et Internet. En 2010 (dernières données disponibles), selon l’Insee, les ouvriers avaient passé en moyenne trois heures par jour devant le petit écran, contre 1h54 pour les cadres supérieurs. Ces derniers consacraient 1h26 par jour à l’ordinateur, contre 36 minutes pour les ouvriers. Avec l’élargissement de l’accès aux nouvelles technologies, il est en train de se passer la même chose pour : ne pas être connecté, notamment aux réseaux sociaux, devient une distinction.

Peut on vivre sans télévision ?

Un blog explique très bien son expérience personnelle : Un monde sans télévision

  • J’ai gagné quoi dans tout ça ?Du TEMPS ! Beaucoup de Temps ! Ce précieux Temps que nous cherchons à gagner au quotidien alors qu’il était tout simplement caché derrière notre télécommande… Cela me permet d’être plus à l’écoute de ma famille; de prendre le Temps de réfléchir à mes envies, à mon avenir professionnel (reconversion en cours ! Youpiii J’ai hâte!); d’avoir de nouveaux projets; de profiter de chaque instant; de passer plus de Temps avec mes amis; de sortir; de prendre l’air; d’écrire cette page…
    De la RÉFLEXION ! Et oui, les moments passés devant l’écran me servaient sur un plateau bancal les idées et les opinions que je devais me mettre dans la tête pour être une personne obéissante et dans la norme dictée par les publicités et autres prestataires (ne me lancez pas sur le sujet au risque de ne plus avoir de place sur la page…).
    De l’ARGENT ! Pas d’achat de télévision, pas de meuble TV, pas d’abonnement, pas d’antenne (j’y gagne une jolie toiture en bonus), pas de redevance télé… Je vous laisse le soin de faire le calcul.
    Comment je compense le manque d’information ?Tout simplement grâce à Internet ! Oui, débrancher la télé ne veut pas dire être coupé du Monde et vivre dans une grotte tel un ermite ! La technologie est une bonne chose, il suffit juste de s’en servir avec le bon mode d’emploi.Je me renseigne beaucoup sur l’actualité via les médias indépendants.
    Je regarde les films et les documentaires grâce à l’emprunt de DVD chinés la médiathèque ou chez mes amis sur grand écran avec vidéoprojecteur (oui j’avais prévenu que mon salon était grand )
    Je n’ai donc plus de coupure Pub à rallonge au milieu des films ou entre deux émissions (MERCI !) et je choisi l’heure à laquelle JE veux commencer à visionner.
  • J’y ai perdu quoi ?Oupssss .. Bonne question.. Je n’ai pas la réponse.. Quelqu’un sait ? 

 

sources : https://reporterre.net/ / https://www.lefigaro.fr/ / https://www.telerama.fr/ / https://www.observationsociete.fr/

(109)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :