Dernières Infos

Vers un nouveau médicament Japonais prometteur contre le covid19 ?

A Fujifilm Holdings EPA/KIMIMASA MAYAMA

Fujifilm a décollé mercredi 18 mars 2020 à la Bourse de Tokyo, après que les autorités chinoises ont déclaré qu’un médicament antigrippal développé à l’origine par le groupe japonais était efficace contre le nouveau coronavirus. La cote de l’action Fujifilm avait été suspendue au début de la séance à Tokyo, en raison d’un afflux d’ordres d’achat, avant de s’envoler de 15,42% à 5.238 yens, le plus haut niveau autorisé sur la séance, qu’il n’a plus quitté jusqu’à la clôture.

Le ministère chinois de la Science et de la Technologie a affirmé mardi que des essais cliniques sur favipiravir – le principe actif du médicament antigrippal Avigan de Fujifilm – avaient donné de «très bons résultats» pour traiter le Covid-19.

Ces résultats proviennent d’une étude clinique sur 80 patients menée par un hôpital à Shenzhen (sud de la Chine), et d’une autre étude sur 120 patients conduite par un autre hôpital à Wuhan (centre), foyer d’origine de l’épidémie. Ces deux études ont démontré que le favipiravir réduisait le temps de guérison des patients à 4 jours, selon les autorités chinoises.

Développé par Fujifilm Toyama Chemical, et également appelé Avigan, Favipiravir a obtenu l’approbation au Japon en 2014.

En 2016, le Japon a fourni du Favipiravir comme aide d’urgence pour l’épidémie de virus Ebola en Guinée, a noté Reuters.

En outre, les patients traités avec le médicament ont été testés négatifs pour la trace génomique du virus en moins de temps, par rapport à ceux non administrés avec le médicament.

Le médicament a pu raccourcir le temps de récupération de 11 jours à quatre jours pour les cas légers et réguliers.

Un autre essai à Wuhan a montré que le médicament raccourcissait la durée de la fièvre d’une moyenne de 4,2 jours à 2,5 jours.

Zhang a déclaré que le favipiravir avait été efficace à aider les patients atteints de coronavirus à se rétablir. Mais le traitement a des effets secondaires potentiellement négatifs, notamment des déformations du foetus chez les femmes enceintes. La Corée du Sud a ainsi décidé de ne pas importer le favipiravir, estimant que les preuves de son efficacité étaient insuffisantes.

Fujifilm n’a fait aucun commentaire sur l’annonce du gouvernement chinois. La société ne produit Avigan que lorsque le gouvernement japonais a passé des commandes et n’a aucun objectif de vente, a déclaré une porte-parole de Fujifilm.

Adaptation Terra Projects

sources : https://www.lefigaro.fr/ / BFM Tv Business / https://www.pharmaceutical-technology.com / https://www.cnews.fr

(195)

Laissez un message