Dernières Infos

Augmentation de l’activité volcanique sur le Cumbre Vieja à La Palma

credit Instituto Español de Oceanografía @IEOoceanografia

Le volcan Cumbre Vieja à La Palma, dans les îles Canaries, a augmenté sa puissance éruptive et émis une plus grande quantité de cendres que lorsque sa coulée de lave a atteint la mer mardi 28 septembre 2021 au soir.

credit
Instituto Español de Oceanografía
@IEOoceanografia

Des explosions sont désormais enregistrées sur le versant nord du cône de cendres principal. Cette nouvelle situation pourrait provoquer l’effondrement du cône à court terme.

Selon Pevolca, la dynamique du processus d’éruption est très instable. Par conséquent, les zones d’exclusion maritime et terrestre sont restées en place jeudi 30 septembre 2021, tout comme l’évacuation des résidents et le confinement dans les zones de San Borondón, Marina Alta, Marina Baja et La Condesa.

Un désastre : Les cosmonautes russes partagent une spectaculaire PHOTO SPA de l’éruption du volcan de La Palma :

Pendant ce temps, l’éruption a continué à augmenter la surface de la nouvelle île de lave, qui mesure maintenant 17,2 hectares (3x la taille de mardi !). Beaucoup de gaz qui entrent dans l’atmosphère :

https://twitter.com/NaqNab/status/1443680794803851273?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1443680977793003521%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es2_&ref_url=https%3A%2F%2Fstrangesounds.org%2F2021%2F09%2Fla-palma-volcano-eruption-update-september-30-video.html

La lave a détruit 338,3 hectares de terres, tandis qu’un total de 1 752,8 hectares est recouvert de cendres. Plus de 850 bâtiments ont été détruits et plus de 27,4 kilomètres de routes ont été ensevelis.

Au cours des deux derniers jours, le volcan a émis près de 17 000 tonnes de dioxyde de soufre par jour, et le panache de cendres et de gaz s’est élevé de 3,5 kilomètres.

L’activité sismique continue à être localisée, principalement, près du même endroit qu’au début de l’éruption et à des profondeurs supérieures à 10 kilomètres. Parmi les secousses localisées mercredi 29 septembre, six étaient supérieures à M3. Il y a également eu quelques tremblements superficiels autour du cône éruptif.

La lave se déplaçait aujourd’hui à une vitesse de deux mètres par heure, très lente par rapport aux 700 mètres par heure d’il y a quelques jours. La roche en fusion pénètre toujours dans la mer au même endroit que mardi soir, mais elle pourrait emprunter un nouveau chemin.

Les autorités tentent d’aider autant que possible les victimes de l’éruption. Jeudi, certains résidents ont reçu l’autorisation de récupérer leurs biens, à condition qu’ils se trouvent en dehors de la zone d’exclusion de 2,5 kilomètres. Les travailleurs agricoles ont également été autorisés à entrer dans des parcelles de terrain à El Remo, Puerto Naos et Las Hoyas pour les arroser et ramasser des bananes.

Adaptation Terra Projects

Source : https://strangesounds.org/

(311)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :