Séisme italien : une catastrophe annoncée ?

Séisme italien : une catastrophe annoncée par un expert que personne n’a voulu écouter – Par Aglio E Cipolla

Une très grosse polémique vient de se soulever autour du séisme de L’Aquila: le sismologue Giampaolo Giuliani du laboratoire de recherche du Gran Sasso, qui soutient avoir trouvé une méthode révolutionnaire pour détecter les futurs séismes à l’aide de l’analyse du gaz radon emprisonné dans les sols, avait annoncé il y a quelques jours un tremblement de terre désastreux dans la même zone.

Il avait été accusé d’avoir créé une atmosphère de psychose dans cette même zone de L’Aquila les dimanche 28 et lundi 29 mars 2009. Il fut alors violemment dénoncé par Guido Bertolaso, qui guide actuellement les secours. Le fait fut relaté par la presse le 1er avril, alors que l’on dénonçait le fatalisme de Giampaolo Giuliani et son tremblement de terre imaginaire.

Il est un fait que plus de 30 secousses sismiques supérieures à 2° sur l’échelle de Richter ont été obervées depuis le 2 février dans la zone de L’Aquila.

Les secours se déploient à l’Aquila

La méthode d’analyse de Giuliani se base sur l’analyse d’énormes quantités de gaz radon libéré par la croûte terrestre. Il a construit d’énormes cubes en plomb afin de réaliser les mesures nécessaires aux analyses prévues par sa méthode « révolutionnaire ».
La situation était ainsi dénoncée le 1er avril dans le Corriere della Sera:

« Ca a été terrible » dénonçait Fabio Federico, maire de Sulmona. Dimanche 28 mars il était en plein congrès du PDL (création du nouveau grand parti de droite). Au matin, une secousse de 4 degrés sur Richter avait « remué » sa commune. Il raconte: « La police municipale m’a passé Giuliani au téléphone qui m’a alors annoncé un tremblement de terre dévastant dans les heures à venir. Je ne savais que faire: déclencher le plan d’évacuation ou faire semblant de rien? ». En parallèle la nouvelle s’était diffusée parmi les habitants et la panique se déclencha. Puis rien et pareil le lundi. La terre trembla encore un petit peu mais rien de bien nouveau somme toute.

Le Corriere della Sera continuait ainsi:  La commission des Grands risques de la protection civile a du se réunir en toute hâte pour rassurer la population qu’il n’y a aucun risque en cours, et que la situation est tenue sous contrôle heure par heure, qu’il n’est pas possible de deviner l’arrivée d’un seisme par quelque manière que ce soit. Le chef de la protection civile Guildo Bertolaso s’est offusqué contre les déclarations de Giampaolo Giuliani, déclarant que (les prévisions de) ces imbéciles qui diffusent de fausses nouvelles, demandant une punition exemplaire (contre Giampaolo Giuliani) ».

Une plainte a en effet été déposée contre Giuliani, dont on reparle maintenant beaucoup.
Guido Bertolaso a lui déclaré plusieurs fois depuis ce matin qu’il était impossible de prévoir quoi que ce soit.

source : http://www.corriere.it/

(292)

Laissez un message

facebook-profile-picture

Author: Admin

Laissez un message