Dernières Infos

L’activité solaire actuelle est plus faible que celle du minimum de Dalton

Selon la NASA, le cycle des taches solaires que  nous traversons – le cycle 24 – est le plus faible depuis le cycle 14, qui a pris fin en 1906. Cela est inexact, nous dit JH Walker. »Le problème avec le nombre de taches solaires de la NASA est que ceux-ci sont gonflés par chaque fragment à défaut et en place en raison de l’optique qu’ils utilisent», explique Walker.

Si vous utilisez la méthode de comptage des taches solaires de Landscheidt, qui ne compte que les taches qui peuvent être vues avec une optique de 40MM, vous vous rendez compte que le comptage est inférieur au cycle solaire N° 5. Ce cycle solaire a commencé en mai 1798 et a pris fin en Décembre 1810. Il correspond aussi avec le minimum de Dalton. Le minimum de Dalton, une période de faible activité solaire dénommée d’après le météorologiste anglais John Dalton, qui a duré de 1790 à 1830, dit Wikipedia. Comme le minimum de Maunder et le minimum de Spörer, le minimum de Dalton a coïncidé avec une période où les températures mondiales ont été plus faibles que la moyenne. La station Oberlach en Allemagne, par exemple, a connu une baisse de 2,0 c ° sur plus de 20 ans. L’«année sans été» a également eu lieu au cours de la Minimum de Dalton. »La méthode de comptage de la NASA n’a aucun rapport avec les méthodes utilisées dans les minimums solaires précédents, dit Walker. « D’où la comparaison avec le SC14 1906 plutôt que le SC5 1798. »

Traduction et adaptation de TDF

source : http://iceagenow.info/

sc5_sc24_Laymans-Count-Comparison

cycle solaire 24 et cycle solaire 5 des taches solaires

(626)

Laissez un message