Dernières Infos

Quel réchauffement planétaire ? serait il terminé ?

Global Research, Phil Brennan, 22 juillet 2008
La réalité : Toute l’histoire du monde montre que, période après période, cette planète qui est la nôtre a connu des cycles de réchauffement et de refroidissement.
Un siècle de léger réchauffement mondial, environ un demi-degré, a pris fin en 1998. Les faits : Ce siècle a vu s’installer un refroidissement mondial. En 2008, dans la majorité de l’hémisphère nord, hormis en Europe Occidentale, est apparu ce que la plupart des scientifiques disent être le plus dur hiver depuis des décennies.

Cette image nous montre l’avancée exceptionnelle de la banquise actuelle (décembre 2008) basée sur les moyennes 1979-2008. ainsi que la neige sur l’ensemble de l’hémisphère nord.

Malte, Israël, la Chine et New Delhi en Inde, ont été soumis à des records de basses, températures. Selon Reuters, en Afghanistan plus de 900 personnes et 316.000 têtes de bétail sont mortes suite au froid glacial.

Dans une lettre adressée à Ban Ki Moon, Secrétaire Général des Nations Unies, 13 scientifiques de haut niveau, dont un prix Nobel, ont souligné le fait que, si le niveau de CO2 a continué à augmenter, la température mondiale moyenne a baissé d’une façon spectaculaire, contredisant l’allégation d’un réchauffement mondial provoqué par le niveau de CO2. Ils ont écrit que la Commission de l’ONU sur le Changement Climatique « doit être convoquée pour s’expliquer et cesser ses pratiques trompeuses : Les mesures basées sur de la science mensongère doivent être arrêtées.»

Le météorologue Anthony Watts a dit que l’étendue du refroidissement total varie de 0,65 à 0,75°C, une valeur assez grande, dit-il, pour annuler la quasi-totalité du réchauffement enregistré dans les 100 dernières années.
Lors d’une conférence de presse tenue à Orlando, en Floride, John L. Casey, directeur du Centre de Recherche Spatial et Scientifique (SSRC), a publié une déclaration marquante sur le changement climatique.

Dans un avis repris par de nombreux scientifiques autour du globe, le SSRC
déclare aujourd’hui que le réchauffement climatique mondial de ces dernières
décennies est désormais arrivé à son terme. Une nouvelle ère climatique est
déjà entamée, amenant des températures mondiales en majorité plus froides
pour de nombreuses années dans l’avenir. Dans quelques années ce nouveau
climat produira une météo dangereusement froide avec des effets néfastes
dans le monde entier. Le réchauffement planétaire est terminé ; une nouvelle
période froide a commencé.

Les faits : L’absence d’activité des taches solaires augure du début d’un
refroidissement mondial. Le nombre de taches solaires devrait approcher la
centaine ; au lieu de cela leur nombre est nul.

« Le niveau de l’activité sur le Soleil diminuera sensiblement dans la prochaine
décennie et restera bas pendant environ 20 à 30 ans, » a déclaré Ian Wilson, auteur principal d’une étude paru dans le numéro de Juin de PASA, Publications de la Société Astronomique de l’Australie.
Le résultat est une forte et rapide poussée du froid à l’échelle planétaire, a dit Wilson.

« Chaque fois que le Soleil s’est comporté ainsi dans le passé, la température
moyenne mondiale a baissé de 1 à 2°C. »
« Une chute de 2°C serait deux fois plus grande que la totalité du réchauffement planétaire connu depuis le début de l’ère industrielle, et assez importante pour avoir un impact sur la production agricole mondiale. »

Vous saisissez ? Le réchauffement mondial, tel qu’il a été, est terminé. C’en est fini de lui. Il est foutu.

Cela, toutefois, n’a pas réussi à refroidir l’enthousiasme des alarmistes du
réchauffement planétaire. Cela a, à la place, alimenté une avalanche d’affirmations souvent ridicules sur l’imminence d’un désastre planétaire dû à un présumé réchauffement mondial. Comme John Coleman, météorologue et fondateur de Weather Channel, l’a dit, tout ce que les partisans du réchauffement planétaire peuvent faire c’est de suggérer à contrecoeur que le réchauffement mondial est allé en vacances et fait une interruption de dix ans à cause de l’absence de taches solaires. « Si ce n’était pas si grave, ce serait ridicule, » a déclaré Coleman.

« C’est la plus grande arnaque de l’histoire, » a-t-il déclaré. « J’en suis ébahi,
consterné et très blessé. Le réchauffement mondial est une mystification. Quelques infâmes scientifiques avec des motifs environnementaux et politiques manipulent depuis longtemps les données scientifiques pour créer par allusion (sic) un rapide réchauffement planétaire. D’autres scientifiques du même type d’environnement farfelu ont sauté dans le cercle pour soutenir et élargir la  » recherche  » afin d’améliorer encore les affirmations totalement tendancieuses et fausses d’un réchauffement mondial. Leurs amis au gouvernement ont détourné d’énormes subventions de recherche de manière à maintenir la marche du mouvement, qu’ils prétendront bientôt être consensuels. »

Pourtant, le rythme se poursuit, et devient plus ridicule, avec un membre du Congrès disant réellement à une bande d’enfants que le réchauffement planétaire a provoqué l’ouragan Katrina et entraîné la mort d’Étasuniens dans le Blackhawk Down [*] adopté en Somalie. Il a oublié de mentionner qu’il a aussi provoqué des caries, des odeurs corporelles et de la transpiration aux aisselles.

Le réchauffement planétaire est clairement terminé, encore qu’Al Gore et ses acolytes persistent à nous avertir d’un réchauffement de la planète même quand elle s’acharne à devenir plus froide.
Une définition de la folie est la compulsion à répéter encore et encore la même erreur tout en attendant un résultat différent et couronné de succès.
Si cela suggère qu’Al Gore et ses collègues mythomanes du réchauffement planétaire sont des cinglés, eh bien, . . .
Phil Brennan est un ancien journaliste qui écrit pour NewsMax.com. Il est
rédacteur en chef et éditeur de Wednesday on the Web et a été chroniqueur à Washington pour le magazine National Review dans les années 60.

Original : globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=9644
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info
* Blackhawk Down : Jeu d’action basé sur les événements de Somalie en 2003.

(272)

Laissez un message