Dernières Infos

Une éruption mystérieuse a été retrouvée venant de la caldeira des Campi Flegrei

L’éruption de Campi Flegrei (Italie) il y a 40 000 ans est la plus grande éruption connue en Europe au cours des 200 000 dernières années, mais on sait peu de choses sur les autres grandes éruptions du volcan avant un événement plus récent de la formation de la caldeira, il y a 15 000 ans. Un nouvel article en Géologie de Paul Albert et ses collègues parle d’une éruption vieille de 29 000 ans, ici vérifiée comme provenant des Campi Flegrei, qui a répandu une couche de cendres volcaniques sur plus de 150 000 kilomètres carrés en Méditerranée.

La connaissance des grandes éruptions explosives est surtout établie à partir d’études géologiques des dépôts exposés autour du volcan principal. Les dépôts de grandes éruptions formant d’épaisses séquences. Cependant, depuis à la fin des années 1970, une couche de cendres volcaniques, datant d’il y a environ 29 000 ans, a été communément identifiée dans des carottes de sédiments marins et lacustres de l’autre côté de la Méditerranée, apportant des éléments concrets sur l’occurrence d’une éruption de grande ampleur. Malgré ces cendres répandues et cet âge relativement jeune, aucune preuve évidente d’un tel événement n’a été identifiée sur aucun des principaux volcans actifs de la région.

Dans cette étude, l’analyse chimique détaillée (verre volcanique) d’un gisement éruptif découvert à cinq kilomètres au nord-est des Campi Flegrei caldera à Naples, en Italie, est entièrement compatible avec la composition distinctive de cette couche de cendres. Combiné à une nouvelle datation du gisement des éruptions, ceci confirme que les Campi Flegrei sont responsables de cette couche de cendres.

Les contraintes sur la taille de l’éruption ont été déterminées par l’équipe à l’aide d’un modèle de calcul de dispersion des cendres qui a intégré aux épaisseurs des gisements d’éruptions proches de la source, appelés ici la Masseria del Monte Tuff, avec celles de la chute de cendres correspondante à travers la Méditerranée.

Ici l’ensemble du Campi Flegrei. Source : Image de l’Observatoire de la Terre de la NASA, prise par Jesse Allen et Robert Simmon, à l’aide des données EO-1 ALI de l’équipe EO-1 de la NASA.

Adaptation La Terre du Futur – Terra Projects

source : https://phys.org/

(582)

Laissez un message

Laissez un message