Dernières Infos

Que faire en cas d’orage ?

cumulus

Suite aux importants orages qui balayent nos contrées à l’heure actuelle, voici quelques rappels de bon sens. Chaque année, la foudre provoque 15 à 25 décès. Voici quelques règles principales de sécurité pour s’en protéger :

– À l’arrivée d’un orage, le plus sage est d’interrompre toutes les activités de plein air et de s’abriter dans une voiture (non décapotable et dont l’antenne radio aura été préalablement rabattue) ou dans un bâtiment clos, en évitant de toucher les parois du véhicule ou les murs d’une construction ne disposant pas d’un paratonnerre. Toutes les ouvertures doivent être fermées.

 

 

– À l’abri chez vous ou dans votre résidence de vacances, certaines activités sont aussi à éviter. Outre la piscine extérieure, qui est évidemment à fuir, le bain et la douche sont à proscrire, dans la mesure où la tuyauterie métallique est susceptible de conduire l’électricité. De même, l’utilisation d’appareils électriques peut être dangereuse, car la foudre peut se propager dans le réseau électrique et faire exploser votre télévision, votre ordinateur ou même votre téléphone fixe. Pour éviter qu’ils ne soient endommagés, le mieux est de les débrancher. L’utilisation du téléphone portable ne pose en revanche pas de problème.


– Sur la route, en voiture, le mieux est de s’arrêter ou de rouler extrêmement prudemment du fait du vent, des précipitations et des brusques changements de luminosité. Toutes les fenêtres doivent impérativement rester fermées. Les conducteurs de deux-roues sont très vulnérables et doivent s’arrêter, s’abriter et ne pas manipuler leur véhicule (métallique en grande partie).

– À la plage ou même au bord d’un lac, il convient de ne surtout pas se baigner, car l’eau est un excellent conducteur. De même, sur une plage, un être humain debout, un parasol, une canne à pêche ou encore un arbre isolé peuvent rapidement constituer le point le plus haut qui sera frappé par la foudre.

– Dans un terrain à découvert, à défaut de pouvoir se réfugier suffisamment rapidement quelque part, la bonne attitude est de se recroqueviller au sol, sur un matériau isolant (sac à dos, vêtement type ciré, duvet, bâche plastique, etc.) en mettant les mains sur les genoux. Il faut se tenir à distance des arbres isolés, des poteaux, des pylônes et éviter d’être en contact avec des objets métalliques : ne pas brandir d’outil, ni même de parapluie. Il ne faut surtout pas courir, ni marcher à grands pas, à cause des risques de foudroiement indirect (l’électricité peut circuler dans le sol). En groupe, il convient de respecter une distance de sécurité d’au moins 3 mètres entre chaque personne.

– En montagne, il convient d’abord de bien se renseigner sur la météo avant de partir en randonnée. Si l’on est toutefois surpris par l’orage, il faut se tenir à l’écart des pics et des crêtes, redescendre le plus bas possible, mais toujours sans courir, ni faire de grandes enjambées. De même, il convient de ne pas stationner sous des arbres isolés et de ne pas se plaquer contre une paroi rocheuse, surtout si elle est humide. S’abriter dans une grotte peut également se révéler dangereux. Le mieux est de s’éloigner au maximum de l’eau et de tenir à distance tous les objets métalliques que vous avez avec vous (mousquetons, parapluies, bâton de marche en métal, etc.).

– Sur un bateau de plaisance, la situation est périlleuse. Le plus sage est de regagner le port ou la rive la plus proche. En cas d’impossibilité, les passagers doivent mettre leur gilet de sauvetage, affaler la grand voile, éteindre l’électronique de bord et se réfugier dans le fond de la cabine.

source : http://www.lepoint.fr

(116)

Laissez un message