Dernières Infos

Le climat de l’Islande moderne est plus froid avec plus de glace, depuis les 8000 dernières années, à l’exception des années 1800

credit Pixabay License

Une multitude de nouvelles recherches sur l’étendue des glaciers et de la banquise montrent que l’Islande moderne est de 2 à 4 ° C plus froide depuis les 8000 dernières années, sauf sur la fin du XIXe siècle légèrement plus froide. Même les années 1700 étaient plus chaudes avec moins de glace qu’aujourd’hui dans et autour de l’Islande.

Une nouvelle étude ( Geirsdóttir et al., 2020 ) affirme que la chaleur maximale de l’Holocène était au moins de «∼3–4 ° C au-dessus de la température moderne en Islande» et cela a prévalu pendant une grande partie des 8000 dernières années. Les données sur la croissance des arbres, l’érosion des sols induite par les glaciers, la productivité des algues, les proxys des biomarqueurs de la glace de mer (banquise) (IP25) et d’autres indices climatiques confirment ces conclusions.

Harning et al., 2020 rapportent une tendance globale au refroidissement, la moyenne de l’holocène était de 7 ° C dans les températures de surface de la mer environnante (SST) d’Islande.

«En termes de SST foraminifères reconstruits, il y a une tendance générale au refroidissement tout au long des 8000 derniers années, de ~ 10 ° C à ~ 3 ° C.»

Ce n’est qu’au cours des derniers siècles de l’ère moderne que les températures ont fortement chuté à leurs valeurs les plus basses des 10000 dernières années ( Geirsdóttir et al., 2020 ).

«Le climat le plus frais des 10000 dernières s’est produit à la fin des années 1800 de notre ère.»

Suite au refroidissement maximal, les glaciers et la glace de mer ont atteint leur étendue maximale de l’Holocène il y a à peine 150 ans.

Alors que les glaciers islandais et l’étendue de la glace de mer du plateau nord se sont partiellement rétablis dans la première moitié du XXe siècle, l’étendue des glaces est toujours au-delà de ce qu’elle était dans les années 1700 et avant.

Rien n’indique que la chaleur moderne ou la récession des glaces en Islande et aux alentours sont sans précédent ou même inhabituelles.

Image (s) Image (s) Source: Geirsdóttir et al., 2020

Image (s) Source: Geirsdóttir et al., 2020

Images Source: Harning et al., 2020

Images Source: Harning et al., 2020

Adaptation Terra Projects

Source : https://wattsupwiththat.com/

(864)

Laissez un message

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :