Dernières Infos

Eruption en Islande région de Reykjanes

Credits Photos Gisli Olafsson / Garde cotière islandaise Helico / Webcam Reykanes

L’éruption a démarré à 20h45 19 mars 2021 en Islande région de Reykjanes. ISLANDE : Le volcan Fagradalsfjall vient d’entrer en éruption au sud-ouest de la capitale, après 800 ans d’inactivité et après plus de 40000 séismes ces dernières semaines (Office météorologique islandais / Gisli Olafsson). Le ciel était rougi toute la nuit à 40 km de Reykjavik. Une zone d’interdiction du survol aérien a été établie.

Le volcan de la montagne Fagradalsfjall en Islande était en sommeil depuis 6000 ans et la péninsule de Reykjanes n’avait vu aucune éruption de volcan depuis 781 ans.

Selon des scientifiques @Vedurstofan et @almannavarnir, l’activité éruptive a considérablement diminué par rapport à son début de 20h45 hier soir. Il s’agit maintenant d’une éruption mineure avec une activité limitée. 

Credits Photos Gisli Olafsson / Garde cotière islandaise Helico / Webcam Reykanes

Credits Photos Gisli Olafsson / Garde cotière islandaise Helico / Webcam Reykanes

Credits Photos Gisli Olafsson / Garde cotière islandaise Helico / Webcam Reykanes

Credits Photos Gisli Olafsson / Garde cotière islandaise Helico / Webcam Reykanes

Credits Photos Gisli Olafsson / Garde cotière islandaise Helico / Webcam Reykanes

Photo : Gísli Berg

Credits Photos Gisli Olafsson / Garde cotière islandaise Helico / Webcam Reykanes

L’éruption en Islande du fagradalsfjall est la conséquence de la migration du magma sous sa surface. La migration et l’inflation des poches de magma sous terre ont été suivies pendant plus des 3 semaines précédant l’éruption par des satellites radar. Ceci reste Spectaculaire ! Couleurs = mouvement du sol. # Sentinel1 #InSAR

Webcam en direct ICI

Capture d’écran RUV rapide avec quelques mots et phrases utilisées pour décrire certaines parties de l’image :

Video Garde côtière islandaise Helico

« Les éruptions volcaniques dans la région sont connues sous le nom d’éruptions effusives, où la lave s’écoule en majeure partie sur la surface du volcan, à la différence des éruptions explosives, qui crachent des nuages de cendres haut dans le ciel. Le système volcanique de Krysuvik est inactif depuis neuf cents ans, selon l’OMI, tandis que la dernière éruption dans la péninsule de Reykjanes remonte à près de huit cents ans, à 1240.

La police et les gardes-côtes ont été dépêchés sur place mais la population s’est vu recommander de ne pas approcher les lieux. L’aéroport international islandais de Keflavik et le petit port de pêche de Grindavik ne se trouvent qu’à quelques kilomètres, mais la zone est inhabitée et l’éruption ne devrait pas présenter de danger.

« La pollution par les gaz volcaniques devrait s’étendre jusqu’à Thorlakshofn et se poursuivre jusque dans la nuit. On demande aux gens de fermer les fenêtres et de rester à l’intérieur. L’état et la quantité des émissions de SO2 [dioxyde de soufre] résultant de l’éruption sont en cours d’évaluation », a tweeté l’Almannavarnir, le département islandais de la protection civile et de la gestion des urgences. » credit lemonde.fr

Adaptation Terra Projects

(435)

Laissez un message

%d bloggers like this: