Dernières Infos

Le besoin de compétences sociales a contribué à façonner le visage humain moderne

Le visage humain moderne (Homo Sapiens) est distinctement différent de celui de nos proches parents et les chercheurs pensent maintenant que son évolution a peut-être été motivée en partie par notre besoin de bonnes compétences sociales.

En tant qu’hominins au grand cerveau et au visage court, nos visages sont différents des autres hominines aujourd’hui disparues (comme les Néandertaliens) et de nos plus proches parents vivants (bonobos et chimpanzés), mais comment et pourquoi le visage humain moderne a-t-il évolué de la sorte?

Une nouvelle revue publiée dans Nature Ecology and Evolution et rédigée par une équipe d’experts internationaux, y compris des chercheurs de l’Université de York, retrace les changements survenus dans l’évolution du visage depuis les premiers hominines africaines jusqu’à l’apparition de l’anatomie humaine moderne.

Ils concluent que la communication sociale a été quelque peu négligée en tant que facteur sous-jacent à la forme faciale humaine moderne. Les auteurs disent que nos visages doivent être vus comme le résultat d’une combinaison d’influences biomécaniques, physiologiques et sociales.

Les chercheurs suggèrent que nos visages ont évolué non seulement en raison de facteurs comme le régime alimentaire et le climat, mais également pour offrir davantage d’opportunités de communication gestuelle et non verbale – des compétences essentielles pour établir de vastes réseaux sociaux qui auraient permis à Homo sapiens de survivre.

«Nous pouvons aujourd’hui utiliser nos visages pour signaler plus de 20 catégories d’émotions différentes via la contraction ou le relâchement des muscles», explique Paul O’Higgins, professeur d’anatomie à la Hull York Medical School et du département d’archéologie de l’Université de York.  « Il est peu probable que nos premiers ancêtres humains aient eu la même dextérité faciale que la forme générale du visage et les positions des muscles étaient différentes. »

Au lieu de la crête de front prononcée d’autres hominines, les humains développèrent un front lisse avec des sourcils plus visibles et velus capables d’une plus grande liberté de mouvement. Cela, parallèlement à l’affaiblissement de nos visages, nous permet d’exprimer un large éventail d’émotions subtiles, notamment la reconnaissance et la sympathie.

Adaptation La Terre du Futur

source : https://www.heritagedaily.com

(115)

Laissez un message