Dernières Infos

Des vétérans de l’espace contestent le réchauffement climatique

astronaute

astronauteQuarante-neuf anciens employés de la Nasa reprochent à l’agence américaine d’avoir défendu l’idée selon laquelle le réchauffement climatique serait dû à des causes humaines.

Dans une lettre adressée à Charles Bolden, actuel administrateur de la Nasa, ces climato-sceptiques mettent en cause un parti pris du Goddard Institute for Space Science (GISS) dans les études sur le climat.

 

 

 


 


 

Les astronautes d’Apollo mènent la fronde

Au premier rang de cette contestation : Harrison Schmitt, ancien astronaute de la mission Apollo 17 sur la Lune. Avec lui :

Walter Cunningham (Apollo 7) ;

Michael Collins (Apollo 11) ;

Richard Gordon (Apollo 12) ;

Al Worden (Apollo 15) ;

Charles Duke (Apollo 16).

Dans la liste, figure aussi Christopher Kraft, directeur du Centre spatial Kennedy, en Floride, pendant l’ère Apollo.

La Nasa accusée d’être pro-réchauffement

L’acte d’accusation est clair. Dans leur lettre datée du 28 mars 2012 et rendue publique le 10 avril 2012, il est ainsi rédigé :

« Nous croyons que les affirmations de la Nasa et du GISS, selon lesquelles le dioxyde de carbone d’origine humaine a un impact catastrophique sur le changement climatique global, ne sont pas prouvées, spécialement quand elles prennent en considération des milliers d’années de données empiriques.

Avec des centaines de climatologues bien connus et des dizaines de milliers d’autres scientifiques déclarant publiquement leur non-croyance en des prévisions catastrophiques, qui viennent particulièrement du GISS, il est clair que la science n’est PAS établie. »

source : http://www.rue89.com/

source : http://washingtonexaminer.com/article/469366

(164)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :