Dernières Infos

La confirmation d’une Antarctique qui se refroidit

antarctique

antarctiqueSur le front climatique, les bonnes nouvelles sont suffisamment rares pour mériter un peu d’attention. La dernière en date est une étude conduite par Ghislain Picard, enseignant-chercheur au Laboratoire de glaciologie et de géophysique de l’environnement (CNRS, université Joseph-Fourier de Grenoble), publiée, lundi 2 juillet 2012, dans la revue Nature Climate Change et qui suggère qu’une bonne part du réchauffement de l’Antarctique sera évitée grâce à de subtiles variations de la couleur de la neige. Ou, plus exactement, grâce à l’évolution de la taille des petits grains qui la composent.

Voilà une nouvelle qui aura le mérite de confirmer que l’Antarctique ne se réchauffera pas. Seulement voilà, en 2006, nous savions déjà que l’Antarctique se refroidissait à contrario de tous les dires et tous les écrits paradoxaux qui ont été dits.


La NOAA démontrait déjà à l’époque que la masse la plus importante de l’Antarctique s’était bien refroidie entre 1982 à 2006.

Cette image montre les tendances des temperatures de surface au millimètre supérieur des températures de l’air. Les données ont été rassemblées par des Sondes avancées de très haute résolution du radiomètre (AVHRR) sur plusieurs satellites de la NOAA. Cette image montre des tendances de températures de 1982 à 2006. Le rouge indique des secteurs où les températures ont généralement augmenté pendant cette période, et le bleu montre où les températures ont principalement diminué.

Le domaine du refroidissement le plus fort apparaît au Pole  sud, et la région qui se réchauffe le plus se trouve le long de la péninsule antarctique. Parfois, des tâches ou des stries rouges lumineux se situent le long du bord du continent où les icebergs dérivent et où la banquise se désagrège.

La vision du satellite a commencé à observer un océan plus chaud là où il y avait précédemment de la glace. Un exemple de ceci est la ligne rouge le long de la banquise de Ross.


(Notez svp que c’est l’eau qui obtient le réchauffement, tandis que la vaste  prépondérance du continent se refroidit).

On pourrait même ajouter ceci qui date de 2006 : Un changenement climatique majeur est en train d’avoir lieu en Antarctique, des records de congères jamais vues depuis 95 ans ont été observées. La Presse de Nouvelles Zélande en fait échos.

28 nov. 06 « Une cabane en antarctique qui été utilisée par le capitaine Robert Falcon Scott s’est retrouvée écrasée sous des congères records. Quatre conservateurs avec Antarctic Heritage Trust (AHT) ont passé une semaine à déblayer 85 tonnes de neige de autour des cabanes du Cap Evans afin d’empêcher plus de dommages dû aux congères, 1/3 plus importantes de toutes les congères depuis 95 ans. « Pendant ces deux dernières années des entrepots se sont partiellement effondrés sous le poids de la neige, « a indiqué le directeur exécutif Nigel Watson d’AHT. « Ce qui ne s’est jamais produit avant. « Il y a eu en tout ces trois dernières années un sans précédent de niveau d’accumulation de neige. Il y a eu un changement crucial en termes d’environnement. « 

Traduction et Adaptation de la Terre du Futur

sources : NOAA / lemonde.fr / http://www.heritage-expeditions.com


(320)

Laissez un message

Laissez un message

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Aidez nous à rester en ligne – Help us keep the lights on

La publicité nous aide à raconter les histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

Soutenez-nous en désactivant votre adblocker sur notre site.

__________________

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Advertising help us tell the stories of yesterday, today, and future.

Support us by disabling your adblocker on our site.

Mettez en Pause AdBlocker sur Terra Projects – Disable AdBlocker on Terra Projects

(320)

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

WordPress:

%d blogueurs aiment cette page :