Dernières Infos

Un supervolcan vieux de 140 millions d’années découvert sous Hong Kong

La Chine a un supervolcan vieux de 140 millions d’années qui se cache sous Hong Kong – et les scientifiques disent que sa violente éruption a contribué à former la géologie de la région administrative de Hong Kong.

© Premium Collection – Fotolia

Un supervolcan est un grand volcan qui a eu une éruption avec un indice d’explosivité volcanique (VEI) de 8, la plus grande valeur enregistrée sur l’indice. Cela signifie que le volume des dépôts de l’éruption est supérieur à 1 000 kilomètres cubes, suffisamment pour effacer des villes entières de la carte et provoquer une catastrophe mondiale, similaire à un hiver nucléaire. La géologie de Hong Kong est dominée par les roches ignées, y compris les roches granitiques et les roches volcaniques, formées pendant une période d’éruption volcanique majeure au Mésozoïque. Les chercheurs disent que les origines de la ville peuvent être retracées dans la lave et les cendres délaissées après un éruption du supervolcan il y a 140 millions d’années dans la région.

La découverte a été faite par des géologues au cours de leur étude quotidienne, car ils ont découvert que les roches qu’ils analysaient pouvaient être liées à une seule source, faisant de la découverte la première du genre dans la région.

Denise Tang Lai-kwan, ingénieure géotechnique du Département du génie civil et du développement, a déclaré en 2012: «Il est juste de dire que Hong Kong se trouve sur un très vieux volcan.

« Bien que la plupart des vestiges soient submergés, le granit de Kowloon et les piliers rocheux des îles Ninepin peuvent être retracés jusqu’à cette seule source. »

Hong Kong se trouve au sommet d’un supervolcan. L’image montre de grandes colonnes hexagonales de roche volcanique, au sud-est de Hong Kong. Image: Reuters

Son collègue, le Dr Roderick Sewell, a rappelé le moment où il a réalisé qu’il était sur quelque chose de grand – l’explication du paysage unique de la ville !

Il a dit: «Le moment d’euphorie pour moi a été de réaliser que tout pointait vers une seule source – un supervolcan – le seul système qui aurait pu créer toutes les caractéristiques géologiques uniques de Hong Kong.

«Nous avons découvert quelque chose de beaucoup plus grand que ce que nous pensions.

«Il n’y a qu’une cinquantaine de supervolcans dans l’histoire de l’humanité.

« Nous pensons que d’autres seront ajoutés à la liste après notre découverte. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’équipe a ensuite cartographié l’ensemble de son système, allant de l’est de Sai Kung à Kowloon et à l’île de Hong Kong elle-même, formée par la lave et les cendres laissées derrière et l’a baptisée «  High Island Supervolcano  » d’après l’île de Sai Kung, qui marque le bord du sommet du volcan.
La partie la plus profonde du supervolcan se trouve au milieu de la ville, à Kowloon et à l’île de Hong Kong, où les poches de magma restantes sont délimitées sous forme de granit.

La caldeira de 18 kilomètres de large du supervolcan s’est formée sous l’effet de la haute pression et de la chaleur au cœur de la Terre qui ont provoqué l’effondrement de la surface.

Adaptation Terra Projects

sources : https://www.express.co.uk/ / https://strangesounds.org/ / https://www.rgshk.org.hk/

(207)

Laissez un message