Dernières Infos

2009, le Tournant Climatique

Le Soleil est la plus grande source d’énergie et la plus influente sur notre planète. Plusieurs années pourtant doivent passer pour établir le fait que le globe se refroidit réellement. Les années 2009-10 devrait établir que le refroidissement global a commencé. Ceci pourrait être comparable à terme au petit age glaciaire. Le GIEC vient de se réunir en Indonésie et les discussions continuent…

La Tamise était gelée pendant les hivers 1677, on y faisait de la patinoire et les marchés s’installaient sur la Seine qui était une banquise.

Les ministres de 180 pays, les membres du Panel intergouvernemental sur le changement climatique (IPCC ou GIEC) s’étaient réunis sur l’île de Bali, en Indonésie, durant les deux dernières semaines de 2007 pour discuter des questions cruciales du climat.

L’Emmy Hafild, directeur exécutif de Greenpeace de l’Asie du Sud-Est, a donné la tonalité des réunions avec ses remarques : Les « gouvernements savent que s’ils n’agissent pas sur le changement climatique, les coûts environnementaux, sociaux et économiques seront énormes. »

Qu’est ce qui a provoqué le réchauffement global en premier lieu ? Était-ce l’anhydride carbonique et le SUV, les raisons les plus observées par le corps principal des spécialistes des Sciences Politiques du monde ? L’issue a été favorisée au nième-degré par des médias corrompus et malhonnêtes.

Là, on élève l’évidence que le soleil lui-même joue un rôle important dans le réchauffement et le refroidissement de la planète, cité par des douzaines de scientifiques honorables basés sur l’histoire des températures de milliers d’années climatiques.

Il semble toujours plus probable que le soleil lui-même, le donateur de toute l’énergie de la planète, contribue sensiblement aux cycles du réchauffement et du refroidissement de la Terre.

Quand le soleil est en activité avec les taches solaires et les orages solaires, plus d’énergie solaire atteint la Terre. Quand le soleil est « dormant » de tels orages, moins d’énergie est émise et les températures sur la Terre commencent à se refroidir.

Actuellement, le soleil approche un statut plus dormant, et les températures qui ont atteint un haut niveau, à la fin du XX eme siècle, sont maintenant stabilisés légèrement plus basses.

Dr. David Whitehouse, scientifique britannique, donne une vue d’ensemble dans l’indépendant BRITANNIQUE (news.independent.co.uk/sc) le 5 décembre 2007 : « Quelque chose arrive à notre Soleil… après une période particulièrement de forte activité au XXème siècle, notre Soleil va exceptionnellement et soudainement vers une période de « tranquillité ». Les mois sont passés sans taches évidentes sur le Soleil. »

Dr. Whitehouse continue, « entre 1645 et 1715, les taches solaires étaient rares. On en a observé environ 50. Il y aurait du y en avoir 50.000…. L’hémisphère nord de la Terre s’est refroidi avec des conséquences dévastatrices… appelées l’événement du « petit age glaciaire. »

«Au milieu du XVIIeme siècle, la croissance démographique s’est arrêtée… en partie dû aux rendements des récoltes qui se sont réduites à cause du changement climatiqe et cela a provoqué la faim… et affaibli la population. »

Cette révélation ne signifie pas que l’issue du réchauffement global s’est terminée – nullement !

Les revendeurs du réchauffement global mené par l’ancien vice-président Al Gore, maintenant honoré du prix Nobel, ont investis trop grandement pour abandonner facilement.

Les médias corrompus et malhonnêtes ont tellement pris en compte le réchauffement global sur eux qu’ils combattront une fin amère plutôt qu’admettrent qu’ils ont joué un rôle si important dans le « canular du siècle, » ainsi décrit par Sen. James Inhofe, R-Okla., rangeant le membre de l’environnement du sénat des États-Unis et le Comité des travaux publics.

Plusieurs années pourtant doivent passer pour établir le fait que le globe se refroidit réellement. Les années 2009-10 devrait établir que le refroidissement global a commencé. Il est probable que les anciens pourvoyeur de l’age de glace des années 70, qui ont défendu l’idée du réchauffement actuel, nous parle d’un refroidissement.

Ce que nous devons nous inquiéter se sont les « mines terrestres » que les réchauffeurs globaux actuels ont placé sur notre chemin sous forme de législation pour imposer un système fiscal impliquant les crédits de carbone qui pourraient coûter les trillions de dollars au contribuable des États-Unis et d’autres pays dans le futur.

Un autre programme qui pourrait être légiféré par l’industrie, particulièrement, est un système de capture de carbone. British Petroleum (BP) et General Electric, dans une alliance globale en Californie méridionale, un plan pour capturer quatre millions de tonnes d’anhydride carbonique, chacune de deux usines de gazéification de charbon.

L’effet du refroidissement de l’inactivité du Soleil prendra plusieurs années pour s’établir comme une mesure véritable de la direction climatique.

Les nations sauront si et quand les observations solaires s’avèrent vraies.

À ce moment-là, Al Gore et tous les revendeurs de réchauffement global demanderont le crédit pour le changement du climat. Jusque-là, le temps normal continu avec ses modèles des hauts et des bas, comme il y a eu au cours des siècles, avec des inondations, des sécheresses, des tornades et des ouragans nuisant à des centaines de millions de pauvres personnes et détruisant des centaines d’espèces en voie de disparition.

source :
http://www.newsmax.com/hostetter/global_warming/2007/12/19/58187.html

Résumé, traduction et adaptation de la Terre du Futur

(175)

Laissez un message