Dernières Infos

Bulletin des climato-réalistes N°45

A LA UNE :
  • L’accord de Paris peut entrer en vigueur
  • François Hollande fustige les « charlatans » qui mettent en péril les connaissances les plus sûres
L’ACCORD DE PARIS PEUT ENTRER EN VIGUEUR

L’Inde a ratifié dimanche 2 octobre l’Accord de Paris. Conjuguée à celle de l’Union Européenne, cette ratification va permettre l’entrée en vigueur du texte. Le site NovEthic note que malgré ce geste fort la position indienne sur la question climatique reste ambigüe : 60% de sa production électrique est issue du charbon et aucun plan de sortie n’a été annoncé à ce jour, comme l’explique Joydeep Gupta, directeur du site The Third Pole. De plus, sa consommation de houille devrait même doubler au cours des 15 prochaines années. «Au Maroc, l’Inde demandera une feuille de route concrète pour les pays développés», a déclaré de façon sibylline le ministère indien de l’Environnement dans un communiqué diffusé par l’agence Reuter. On le comprend : selon Le Monde, l’Inde évalue à 2 500 milliards de dollars (2 200 milliards d’euros) l’ensemble des actions qui doivent être engagées en matière de climat.

PROPAGANDE CLIMATIQUE

Pour soutenir le processus de ratification la presse (notamment française) s’est livrée à une vigoureuse campagne de propagande.

Climat : les « mauvaises nouvelles » s’accumulent

C’est du moins le titre que Stéphane Foucart, du Monde, a donné à son article du 27 septembre. Il y commente une étude publiée dans Nature Climate Change selon laquelle les températures terrestres des deux derniers millions d’années augurent une augmentation de l’ordre de 9°C (pour un doublement des niveaux préindustriels de CO2). Deux millions d’années ce n’est pas précisément une nouvelle, fût elle mauvaise. Stéphane Foucart justifie son titre un rien racoleur en écrivant : «Comme souvent en matière climatique, les mauvaises nouvelles viennent aussi de l’étude des climats du passé». Même Gavin Schmidt, directeur de l’Institut Goddard de la NASA et carbocentriste majeur, a accueilli l’étude avec scepticisme. Pas les médias français.

L’accélération du réchauffement dépasse toutes les prévisions

Cette fois c’est Le Figaro qui s’y colle, Libération se contentant d’un sobre «Le réchauffement, c’est maintenant». Les deux quotidiens commentent un texte de sept pages baptisé «la vérité sur le changement climatique» publiée par une obscure ONG argentine (Universal Ecological Fund), dans lequel six climatologues dissertent sur l’adéquation de l’accord de Paris avec l’objectif des 2°C. Nulle mention d’un «réchauffement qui dépasserait toutes les prévisions» dans ce document.

Record de température battu à La Nouvelle-Orléans

Selon le Washinghton post, La Nouvelle-Orléans aurait pendant l’été 2016 battu un époustouflant record de températures : sur 43 nuits, la température n’aurait pas baissé en dessous de 80°F (26°C). Absurdité totale selon realclimatescience.com, qui montre, courbes de la NOAA à l’appui, qu’en 1980 la Nouvelle-Orléans a connu 53 nuits au-dessus de 80°F, comparativement à seulement 17 jours cette année.

FAUT-IL CONFIER L’AVENIR DU MONDE A DES MODÈLES ?

L’art et la science des réglages des modèles du climat

L’incapacité des modélisateurs du climat à documenter correctement le tuning (règlage) des modèles a fait l’objet d’une étude publiée par l’AMS (American Meteorological Society). Rappelons que le tuning consiste à ajuster les valeurs des paramètres prenant en compte les processus non modélisables pour amener le modèle à s’aligner sur le climat observé. Le commentaire de Judith Curry sur cet article a été traduit en français par Skyfall.

Le battement d’aile d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ?

Des scientifiques de l’Université du Colorado ont reconstruit la température de l’air en Amérique du Nord au cours des 50 dernières années (1963-2012) à l’aide de 30 simulations soumises à des conditions de forçage radiatif historique identiques, mais commençant à partir d’états de l’atmosphère légèrement différents. Il en résulte une diversité des résultats qualifiée d’ «incroyable» par les chercheurs. Cette étude confirme le principe fondateur de la théorie du chaos (théorisée par C. Lorentz) : «une infime variation de paramètre d’un phénomène chaotique à un moment donné peut faire varier énormément le résultat final». De façon métaphorique, on dit parfois quelque chose comme «Le battement d’aile d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? ». Même le GIEC admet dans son 4ème rapport que «le climat est un système chaotique non linéaire, et que par conséquent les prédictions à long terme du climat futur n’est pas possible» (IPCC Working Group I: The Scientific Basis §14.2.2.2 -2007).

LE CLIMAT, LA FRANCE ET SES INSTITUTIONS

L’Académie des sciences Française fête ses 350 ans

Ouest France rapporte que, lors de la célébration de cet anniversaire, François Hollande face aux représentants d’une soixantaine d’académies des sciences du monde a fustigé les «charlatans» qui «mettent en péril les connaissances les plus sûres, celles sur lesquelles toute la communauté scientifique s’accorde», allusion à la récente prise de position de Nicolas Sarkozy. Dans le discours d’ouverture de cette cérémonie, Catherine Brechignac Secrétaire perpétuelle de l’Académie des sciences (et notoirement climato-sceptique) a utilement rappelé que «la Science n’est pas démocratique ; nul ne songerait à voter pour déterminer si un théorème est juste ou faux» (allusion au fonctionnement du GIEC ?) et que «Le politique subit une injonction sociétale de décider au sujet d’enjeux d’un rare degré de complexité où l’état de la connaissance reste souvent incertain».

Le Conseil Economique Social et Environnemental a rendu son avis sur la justice climatique

Rapporté par Jean Jouzel et Agnès Michelot, l’avis du CESE vise à promouvoir «des politiques publiques qui permettront à l’échelle nationale de limiter et si possible de réduire les inégalités sociales et économiques générées par le réchauffement planétaire». L’avis a été adopté par 151 voix (sur un total de 181). Il s’est donc quand même trouvé 30 conseillers pour douter que les inégalités sociales soient produites par le réchauffement climatique. «L’action climatique n’est pas un choix, la justice en est un» ont commenté de façon énigmatique les deux rapporteurs.

BÊTISIER

La mairie de Paris va offrir des arbres à ses citoyens

Le Figaro nous informe que la mairie de Paris, toujours soucieuse du bien-être de ses administrés, a prévu de planter 5000 arbres d’ici l’hiver 2019-2020. Les livraisons doivent débuter au début de l’année 2017. Coût du projet: 920.000 euros. Allez, un petit calcul : 920.000/5000 = 184 € par arbre !

Les frères Bogdanov ont une solution au réchauffement climatique

Invités d’Anne Roumanoff mercredi, Igor et Grichka Bogdanov ont expliqué qu’une solution scientifique devrait bientôt voir le jour pour refroidir l’atmosphère. La solution serait applicable à très grande échelle,…on peut faire des stations de refroidissement pour des quartiers, des villes entières, des continents ! » s’enthousiasment ils.

ACTIVITÉS DE L’ASSOCIATION

Deux conférences de François Gervais

Samedi 5 novembre (14h30) à Livry-Gargan :

« Changement climatique : l’innocence du carbone »
Château de la Forêt, salle du conseil municipal
62 avenue du Consul-Général-Nordling, 93190 Livry-Gargan

• Vendredi 11 novembre (16h45) à Berlin :

« Tiny CO2 Warming challenged by Earth greening »
Europäisches Institut für Klima und Energie

Les vidéos de Londres sont en ligne

Elles sont en accès libre ici. On peut notamment voir celles de François Gervais et de Benoît Rittaud, qui ont tous deux présenté un exposé à la conférence « New Dawn of Truth ».

REJOIGNEZ L’ASSOCIATION !

Vous aimez notre bulletin ? Vous souhaitez nous aider à diffuser le climato-réalisme dans la sphère francophone ? Rejoignez l’association et soutenez-nous !

Ce bulletin a été réalisé par les climato-réalistes.

Retrouvez-nous sur Skyfall, ainsi que sur notre page Facebook.

Pour nous contacter, cliquez ici.

(232)

Laissez un message