Dernières Infos

Comment le climat a anéanti la population de la Grande-Bretagne par sept fois

La Grande-Bretagne a été colonisée au moins huit fois au cours des 700.000 dernières années et sur sept de ces occasions la population humaine a été éliminée par des hivers très froids.

C’est l’une des conclusions principales d’une recherche de cinq ans sur les emplacements préhistoriques de la Grande-Bretagne qui a prouvé que la dernière colonisation s’est produite il y a moins de 12.000 ans – faisant de la Grande-Bretagne le pays plus jeune  que l’Australie, qui a été sans interruption habitée pendant au moins 50.000 années.

La Grande-Bretagne a dû être recolonisée à plusieurs reprises encore. Des personnes complètement nouvelles ont dû revenir, parfois avec un espace de 100.000 ans entre ces derniers évènements, « a dit le professeur Chris Stringer, responsables des origines humaines au Musée d’Histoire de Londres.

La « Grande-Bretagne a souffert de certains changements climatiques les plus graves à comparaisant de n’importe quel autre endroit du monde pendant les périodes glaciaires, « a indiqué le prof. Stringer. « Les premiers Britanniques ont dû faire face avec ces changements du climat. Souvent quand ils ne pouvaient pas s’adapter, ils se sont éteints complètement. «Quand les premiers êtres humains sont arrivés, la Grande-Bretagne était chaude, ressemblant à  l’Afrique du Nord actuellement. Les habitants auraient partagé le pays avec des hippopotames, éléphants, rhinocéros et hyènes. Mais la glace a recouvert le pays à plusieurs fois, rendant l’environnement semblable à celui de la Scandinavie.

Comme une période glaciaire est arrivée, les températures sont tombées si basses que les personnes n’ont pu s’adapter pour survivre.

source : http://news.independent.co.uk/ / Traduction et Adaptation La Terre du Futur

(348)

Laissez un message