Dernières Infos

Quel impact de notre activité solaire actuelle sur notre hiver 2015-2016 ?

Article issu des Pays Bas. Qui se souvient de Décembre 2010 ? Un mois froid et neigeux qui a été rarissime dans l’histoire de la météo néerlandaise mais également avait bloqué la région parisienne en France. Il a coïncidé avec le minimum du cycle solaire (cycle de Schwabe) de 11 ans et avec la Nina dans l’océan Pacifique. C’est El Nino que nous avons actuellement. Toutefois, le minimum du minimum du cycle 24 arrivera seulement dans trois ou quatre ans.

cycle solaire 24

cycle solaire 24

Regardez où nous en sommes maintenant. 2 pics jumeaux sont passés et nous nous dirigeons de plus en plus bas, cela a déjà été révisé plusieurs fois à la baisse par les prévisions de la NASA. La Nasa avait prévu il y a quelques années, un nouveau cycle très actif 24, mais a fini par rejoindre les scientifiques qui ont prédit depuis longtemps que le cycle 24 serait très faible.

cycle solaire du 22 au 24

cycle solaire du 22 au 24

Regardez d’où nous venons :

cycles de 11 ans depuis Dalton

cycles de 11 ans depuis Dalton

Et voilà comment, il a glissé dans une tendance beaucoup plus longue et faible pendant des siècles. La seconde moitié du 20e siècle a vu un soleil actif et unique. Le réchauffement le plus fort est venu seulement après 1975. Il est souvent utilisé comme un argument contre la théorie de la forte influence solaire, mais nous sommes dans un monde de réchauffement après un refroidissement rapide, (Nous avons examiné sérieusement la suite et le parcours du petit âge glaciaire), bien que nous sommes dans un plateau du réchauffement progressif.

carbon 14 et activité solaire

carbon 14 et activité solaire

Pour l’avenir, après le cycle 24, cela n’a pas encore été déterminé, si nous obtiendrons une répétition du minimum de Maunder ou du minimum de Dalton du début du XIXe siècle. Ce dernier semble pratiquement certain et peut faire venir des hivers plus froids que ceux de 1963 et de 1947. La première serait de nous ramener à l’époque des peintres de scènes d’hivers du 17ème siècle. Voici quelques cycles de 11 ans récents sur l’influence des cycles solaires sur la dernière période du 20 eme siècle au 21 eme.

NAO et activité solaire

NAO et activité solaire

Dans cet article, on va juste faire un zoom sur le cycle 24, de manière à ne pas oublier l’ensemble du contexte historique. Parce que le cycle de 11 ans qui a déjà une fois affecté directement la météo est contesté. Le fait est que beaucoup plus d’hivers sont marqués par le froid sur onze Villes ont été dans des minimums de 11 ans que dans les années au-delà des minimums. 1963, 1985-1986 et 1997 sont des marqueurs ! Une nouvelle étude du Centre Helmholtz pour la recherche sur les océans Kiel (GEOMAR) montre un lien étroit entre l’oscillation nord-atlantique (NAO) et le cycle solaire. Dans un modèle, où est additionné l’activité solaire, il semble être l’initiateur, via un retour d’information, sur la base de la chimie de l’ozone sous l’influence des rayons UV dans la stratosphère, et cela a en effet donné une simulation réaliste de l’historique au cours de la période et de l’extrapolation qui en est faite.

nao

Ici, vous voyez le NAO. Il y a une différence de pression entre un point des Açores et du Groenland. Par conséquent, c’est ce qu’on obtient directement à partir des modèles climatiques. Quand les gens observent le gros hiver, l’hiver est froid parce que la NAO est fortement négative, puis c’est un argument parce que vous avez un bon regard sur les cartes météorologiques pour observer ce qui va se passer dans les 10 prochains jours. Le point essentiel de l’étude de GEOMAR est de savoir, si vous avez également, sur une période de plusieurs mois ou années des projections de la NAO, et si on peut compter obtenir des cycles. Si oui, alors vous pouvez dire que la chance d’une répétition des hivers 2010-2011 ou de 2011 à 2012 sont à nouveau beaucoup plus susceptibles de se reproduire dans une faible activité solaire au cours des hivers à venir par rapport aux 2 derniers.

Impact de la NAO sur l'Europe de l'ouest

Impact de la NAO sur l’Europe de l’ouest

Voici ce comment se comporte le plus couramment une NAO négative en hiver. Non pas sur des mois, mais avec un risque accru en moyenne sur l’ensemble de l’hiver. Pour égaler ou de surpasser 1963 et 1947, les voyants sont au vert.

AO_negative

L’Oscillation Arctique (AO), par exemple, est un index sur la base de différences de pression d’air. Ce qui provoque aussi des hivers plus froids dans la phase négative.

ao

Et nous sommes donc dans une phase négative en effet. Ensuite, il y a l’Oscillation Atlantique Multidécennale (AMO) basée sur la température des océans, qui, comme son nom l’indique, dure depuis plusieurs décennies. Jusqu’à récemment, l’AMO a été positive et il semble que l’AMO à ce moment précis pourrait s’inverser. L’oscillation décennale du Pacifique (PDO) depuis quelques temps est négative. Donc, comme nous le voyons, de plus en plus de feux verts viennent pour des hivers froids.

Schermafdruk-2015-09-18-11.06.11

Il semble qu’on pourrait dire que nous sommes dans un refroidissement stable depuis 2005, encore que dans les dernières 3 à 4 ans, cela s’est transformé en un réchauffement. Dans le monde entier, le moins que l’on puisse dire est que le monde ne constate plus de réchauffement depuis 18 ans et 8 mois. Mais l’Europe occidentale a toujours été une histoire météorologique capricieuse et cela rebondit avec les régimes de pression.

Extrait, traduction et adaptation de la Terre du Futur de la source : http://www.wintersportweerman.nl/

(1570)

Laissez un message