Dernières Infos

Une planète au delà du nuage de Oort

Une Nouvelle planète découverte dans notre système solaire en 2003. Un astronome BRITANNIQUE a découvert une nouvelle et bizarre planète en orbite autour de notre soleil, elle serait 1.000 fois plus loin que la planète connue la plus éloignée (Pluton). Mais le nouveau corps serait 30.000 fois plus éloigné du soleil que la terre – la mettant une distance significative sur le chemin à l’étoile la plus proche. De plus, il semble que la nouvelle planète n’appartient pas à un membre des planètes de notre système solaire. C’est très probablement une planète qui a été capturée dans les périphéries de notre propre système solaire. L’idée controversée qu’il y avait une autre planète dans l’espace profond vient de DR John Murray, de l’université ouverte du R-U. Pendant plusieurs années, il avait étudié les mouvements particuliers de comètes de longue durée… Cette information aurait pu passer inaperçue mais voilà…

On pense que des comètes (montagnes de roche et de glace) viennent des profondeurs externes du système solaire, loin au delà des planètes dans une région appelée le nuage d’Oort. Elles passent des millions d’années dans le nuage d’Oort, jusqu’à ce qu’elles soient guidées dans une orbite qui les dirigent dans le système solaire intérieur. En analysant les orbites de 13 de ces comètes, DR Murray a détecté les signes indicateurs d’un objet massif qui les a toutes guidées dans leurs orbites respectives. « bien que j’ai seulement analysé 13 comètes, » dit en ligne sur la BBC, « l’effet est assez concluant. J’ai calculé qu’il y a seulement environ 1.700 pour 1 qu’elle est due à la chance. », il annonce l’idée que la planète invisible est plusieurs fois plus grande que la plus grande planète connue dans notre système solaire, Jupiter. Étant jusqu’ici à trois mille milliards de milles du soleil, cela prendrait presque six millions d’années pour faire 1 tour de soleil. « Ceci expliquerait pourquoi on ne l’a jamais trouvée. » Direction opposée, il a calculé qu’elle se situe dans la constellation de Delphinus (le dauphin). Mais la planète satellise notre soleil dans une direction opposée à la direction prise par toutes les autres planètes connues. Ceci est la preuve qu’elle n’a pas été formée avec les autres planètes du soleil, et pourrait être une planète « qui s’est échappée » d’une autre étoile. Mais, si on la découvre physiquement, le DR Murray obtiendra-t-il une chance de la nommer ? « probablement pas, » dit-il. C’est de la compétence d’un comité international. Il pourrait tout de même donner des idées.

Info traduite de la BBC

(477)

Laissez un message