Notre monde serait sous une « véritable menace » de pandémie qui pourrait tuer jusqu’à 80 millions de personnes

Sommes-nous prêts pour la prochaine pandémie mondiale ? Peut-être que non.

Revenons en arrière, cependant. En 2018, l’Organisation mondiale de la santé et la Banque mondiale ont convoqué conjointement le Conseil mondial de surveillance de la préparation aux catastrophes (CGGP), un groupe indépendant d’experts sur les urgences sanitaires mondiales.

Septembre 2019, le CGGP a publié un rapport évaluant l’état de préparation actuel du monde face à une crise sanitaire majeure et – alerte spoiler – les choses ne vont pas très bien.

Après avoir tout pris en compte, des tendances politiques émergentes au changement climatique, l’équipe a conclu qu' » il existe une menace très réelle d’une pandémie très meurtrière et en évolution rapide d’un agent pathogène respiratoire tuant 50 à 80 millions de personnes et détruisant près de 5% de l’économie mondiale « .

« Une pandémie mondiale d’une telle ampleur serait catastrophique, créant des ravages, de l’instabilité et de l’insécurité à grande échelle « , ont poursuivi les auteurs. « Le monde n’est pas prêt. »

Le monde n’est peut-être pas préparé à une telle crise en ce moment, mais les experts du CGGP pensent qu’il a encore le temps de se mettre sur la bonne voie.

Ils ont même décrit sept mesures précises que les dirigeants mondiaux pourraient prendre pour améliorer notre état de préparation, notamment la mise en œuvre intégrale d’un Règlement sanitaire international, l’augmentation des investissements dans la recherche et le développement de vaccins et la mise en place de solides systèmes nationaux.

« Pendant trop longtemps, nous sommes dans un cycle de panique et de négligence lorsqu’il s’agit de pandémies : nous redoublons d’efforts lorsqu’il y a une menace grave, puis nous les oublions rapidement lorsque la menace s’estompe « , ont écrit les auteurs du rapport.

« Il est grand temps d’agir. »

Adaptation Terra Projects – La Terre du Futur

source : https://www.sciencealert.com/

(769)

facebook-profile-picture

Author: Admin

Laissez un message