Dernières Infos

La porte aux enfers de Sibérie dévoile une forêt de 200000 ans

Il n’est pas un secret que le pergélisol de Sibérie cache dans sa glace. D’énormes trous apparaissent de nulle part, et, dans certains endroits, la toundra bouillonnent littéralement sous les pieds des gens. Mais ici dans ce lieu appelé la Porte des Enfets, cet énorme cratère est apparu il y a plusieurs dizaines d’années à cause d’une erreur d’une entreprise.

Mais de nouvelles recherches ont révélé que l’ un des plus grands cratères dans la région, connue par les locaux des gens Yakoutie comme la «porte aux enfers» , croît si rapidement qu’il est la découverte des forêts à long enterrés, carcasses, et jusqu’à 200.000 ans historiques données climatiques.

Connu comme le cratère Batagaika, il est ce qu’on appelle officiellement une « megaslump » ou « thermokarst ».
Beaucoup de ces megaslumps ont fait leur apparition à travers la Sibérie au cours des dernières années, mais les chercheurs pensent que le Batagaika pourrait être une vraie anomalie dans la région, située à environ 660 km au nord-est de la région de la capitale de Iakoutsk.

Non seulement le cratère est déjà le plus grand de son genre, près de 1 km de long et 86 mètres de profondeur, mais il grossit tout le temps. 

Si pour les locaux, ce trou est vu comme le diable en personne, pour les scientifiques c’est une aubaine. Car c’est un véritable terrain de jeux pour tous ceux qui aimeraient en savoir un petit peu plus sur l’évolution de notre climat, sur la formation de la Terre, etc. Aujourd’hui, le cratère est devenu si profond qu’il nous donne des indications sur le climat d’il y a 200.000 ans. La rapide évolution du cratère donne aussi beaucoup d’informations immédiates et un aperçu sur pergélisol.

La cratère donne accès à de nouveaux pergélisols, c’est pour cette raison qu’il est très intéressant pour les scientifiques. Grâce à l’étude de ceux-ci, ils ont pu découvrir et avoir des indices sur 200.000 ans d’histoire climatique. Une récente étude publiée en janvier 2017 a révélé que le climat de la Terre a connu en alternance des périodes glaciaires plus chaudes et puis très très froides.

Julian Murton, scientifique de l’université de Sussex en Grande-Bretagne, explique que grâce aux données récoltées dans ce cratère, on va faire des avancées incroyables.

Traduction et adaptation de la Terre du Futur

sources : https://sciencealert.com/ / http://fr.newsmonkey.be/

(1743)

Laissez un message

Laissez un message

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Aidez nous à rester en ligne – Help us keep the lights on

La publicité nous aide à raconter les histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

Soutenez-nous en désactivant votre adblocker sur notre site.

__________________

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Advertising help us tell the stories of yesterday, today, and future.

Support us by disabling your adblocker on our site.

Mettez en Pause AdBlocker sur Terra Projects – Disable AdBlocker on Terra Projects

(1743)

Laissez un message

.fb-comments,.fb-comments span,.fb-comments span iframe[style]{min-width:100%!important;width:100%!important}
!function(e,n,t){var o,c=e.getElementsByTagName(n)[0];e.getElementById(t)||(o=e.createElement(n),o.id=t,o.src="//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v3.2",c.parentNode.insertBefore(o,c))}(document,"script","facebook-jssdk");

WordPress:

%d blogueurs aiment cette page :