Dernières Infos

Des hommes présents en Amérique du Nord il y a 24.000 ans

Des vestiges osseux mis au jour à Blue Fish Cave, des grottes situées au Canada, prouvent que des hommes avaient atteint l’Amérique du Nord 10 000 ans plus tôt qu’on ne pensait.

L’arrivée ancienne des premiers hommes en Amérique fait un bond dans le temps… de 10 000 ans ! L’origine de la présence humaine sur le continent nord américain remonterait en effet à 24 000 ans, et non à 14 000 ans selon les estimations classiques. Cette nouvelle datation apportant de l’eau au moulin des partisans d’une occupation très ancienne en Amérique du Nord, ce sujet étant régulièrement un thème de discorde au sein de la communauté scientifique. C’est en étudiant les vestiges osseux mis au jour à Blue Fish Cave (les grottes du Poisson Bleu) sur les rives de la Blue Fish, dans le nord-ouest du Yukon, qu’Ariane Burke et Lauriane Bourgeon du département d’Anthropologie de l’Université de Montréal (Canada), ont fait leur découverte. Des milliers de fragments d’os de mammouths, bisons, caribous et surtout de chevaux – animaux typiques de la faune pléistocène* – avaient été exhumés entre 1977 et 1987 par l’archéologue canadien Jacques Cinq-Mars et conservés au Musée de l’histoire de Gatineau, à Québec.

Des entailles en forme de V seraient dues à des outils de pierre taillée

Mais c’est en les réexaminant à l’aide d’un stéréomiscroscope (loupe binoculaire à haute résolution) que Lauriane Bourgeon y a identifié d’incontestables traces d’interventions humaines, comme le rapporte un article publié le 6 janvier 2017 dans la revue PLOS One. Des entailles en forme de V sur les surfaces osseuses qui seraient dues à des outils de pierre taillée. Des microlames avaient en effet été retrouvées en quantité dans le site. Elles auraient servi à couper et trancher les chairs et cartilages lors du dépeçage des carcasses. Quinze échantillons d’os comportaient des modifications imputables à ces activités humaines, tandis qu’une vingtaine d’autres ont été classées comme hautement probables.

source : http://www.sciencesetavenir.fr/

(256)

Laissez un message

Laissez un message