Dernières Infos

Al Gore dit sa vérité qui dérange à Cannes

L’ancien vice-président américain est venu à Cannes, samedi, présenter un film documentaire qui évoque les dangers du réchauffement climatique. Le candidat malheureux face à George W. Bush lors de la présidentielle de 2000 avait été le négociateur des Etats-Unis pour le protocole de Kyoto.

La Terre fait face à un « cas d’urgence planétaire » à cause du réchauffement climatique, a estimé l’ancien vice-président américain Al Gore, présent au festival de Cannes samedi pour la promotion du film documentaire « An inconvenient truth » (Une vérité qui dérange), qui relate son combat sur le sujet.

Selon Al Gore, les récentes catastrophes naturelles telles que l’ouragan Katrina sont les preuves de la gravité potentielle du réchauffement climatique. « Mère Nature participe désormais à ce débat d’une voix très puissante et convaincante », a déclaré Al Gore.

« Changer les mentalités »

« Katrina a été un signal d’alarme pour de nombreuses personnes qui avaient entendu des scientifiques prévoir que les ouragans allaient devenir de plus en plus dévastateurs », a-t-il ajouté, estimant que les Etats-Unis avaient manqué une occasion d’être indépendants dans leur production d’énergies fossiles après le 11 septembre 2001.

« Mon expérience m’a montré que je peux être utile à changer les mentalités des Américains et d’autres peuples à travers le monde sur ce cas d’urgence planétaire », a-t-il dit. « Au plus les citoyens seront conscients de la gravité de la situation, au plus ils seront en position de force pour exiger des politiciens qu’ils y répondent ». Selon lui, les choses changeront quand les gens commenceront à réaliser que la planète se trouve à la croisée des chemins, avec « d’un côté un point de non-retour et la fin potentielle de l’humanité, et de l’autre l’espoir ».

Al Gore, vice-président de Bill Clinton de 1993 à 2001 et candidat malheureux à sa succession face à George W. Bush en 2000, avait été le négociateur des Etats-Unis pour le protocole de Kyoto, qui fixe une réduction globale des gaz responsables du réchauffement atmosphérique. Conclu en décembre 1997, il est entré en vigueur en février 2005. Mais le président George W. Bush a refusé de ratifier ce protocole.

source : http://tf1.lci.fr

(183)

Laissez un message

Laissez un message

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Aidez nous à rester en ligne – Help us keep the lights on

La publicité nous aide à raconter les histoires d’hier, d’aujourd’hui et de demain. 

Soutenez-nous en désactivant votre adblocker sur notre site.

__________________

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Advertising help us tell the stories of yesterday, today, and future.

Support us by disabling your adblocker on our site.

Mettez en Pause AdBlocker sur Terra Projects – Disable AdBlocker on Terra Projects

(183)

Laissez un message

.fb-comments,.fb-comments span,.fb-comments span iframe[style]{min-width:100%!important;width:100%!important}
!function(e,n,t){var o,c=e.getElementsByTagName(n)[0];e.getElementById(t)||(o=e.createElement(n),o.id=t,o.src="//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v8.0",c.parentNode.insertBefore(o,c))}(document,"script","facebook-jssdk");
%d blogueurs aiment cette page :