Dernières Infos

Les volcans ont transformé Vénus en une planète d’enfer brûlante

Venus

Bien qu’elles sont considérées comme des jumelles, la Terre abrite la vie, tandis que Vénus est devenue un enfer brûlant. Des scientifiques pensent avoir découvert pourquoi grâce à une nouvelle étude, relayée par le site Futura Sciences.

Régulièrement comparées l’une à l’autre, les planètes Terre et Vénus sont unanimement considérées comme des jumelles. Pourtant, elles possèdent certaines différences notables. En effet, contrairement à l’atmosphère terrestre, qui a permis le développement de la vie, celle de Vénus est un véritable enfer brûlant. Une situation qui aurait été provoquée par différents événements volcaniques extrêmes, selon une nouvelle étude scientifique.

Vénus aurait pu voir certaines formes de vie se développer à sa surface
Cette fameuse étude précise que ce type d’événements volcaniques peut entraîner un emballement de l’effet de serre, provoquant ainsi une augmentation catastrophique de la température. Cela a par conséquent rendu impossible le développement de toute forme de vie. Une situation que la Terre aurait parfaitement pu connaître par le passé.

Venus

En effet, selon les auteurs de cette fameuse étude parue dans la revue The Planetary Science Journal, plusieurs événements volcaniques majeurs auraient pu se produire de manière simultanée sur Terre. Ainsi, notre planète a bien failli subir le même sort que sa jumelle Vénus. Pour preuve, avant de devenir un enfer brûlant, Vénus possédait des conditions potentiellement favorables au développement de la vie, avec par exemple la présence d’eau liquide à sa surface.

Cependant, à cause du recyclage continu de la surface de la Terre par les processus tectoniques, notre connaissance de ces grands événements volcaniques reste incomplète. Il apparaît ainsi que si une seule grande province magmatique est capable d’altérer le climat de manière significative, son impact n’est pas suffisant pour le faire basculer de manière irréversible. La preuve en est que la Terre a toujours réussi à récupérer un système climatique stable et favorable à la vie. Pourtant, d’après les auteurs de l’étude à paraître dans la revue The Planetary Science Journal, il n’est pas impossible que la Terre ait connu des périodes durant lesquels plusieurs événements volcaniques majeurs se seraient produits de manière simultanée, ou du moins rapprochée. Si les conséquences d’une telle combinaison sont encore mal connues, il est envisageable qu’en se cumulant, les effets sur le climat auraient pu être particulièrement dévastateurs.

D’après les auteurs de l’étude, la Terre n’aurait échappé que de justesse à ce funeste sort. La question est désormais de savoir combien de provinces magmatiques sont nécessaires pour enrayer le système climatique et transformer une planète rocheuse en enfer. Dans cette optique, l’étude de Vénus et de son volcanisme devrait apporter de précieuses informations.

sources : https://www.sciencealert.com/ / https://www.maxisciences.com/ / https://www.futura-sciences.com/ /

(5)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :