Dernières Infos

Les forêts disparaissent

Dans le monde, chaque année, 16 millions d’hectares de forêts naturelles disparaissent. Les forêts s’étendent actuellement sur près de 4 milliards d’hectares, soit 30 % de la superficie émergée de la planète, ce qui équivaut à une moyenne de 0,64 hectare par habitant. Le solde entre les destructions et le reboisement s’est traduit par une perte «nette» de superficie forestière de 7,3 millions d’hectares par an sur la période 2000-2005.

Quelque 140 millions d’hectares sont par ailleurs détruits chaque année par des incendies ou des éléments «ravageurs”», insectes et maladies principalement.

Les deux tiers des forêts sont concentrées dans seulement 10 pays: Fédération de Russie (809 millions d’hectares), Brésil (576), Canada (310), Etats-Unis d’Amérique (303), Chine (197), Australie (164), République démocratique du Congo (134), Indonésie (88), Pérou (69) et Inde (68)…

Les deux continents à avoir connu les pertes nettes les plus importantes de forêts entre 2000 et 2005 sont l’Amérique du Sud et l’Afrique, qui ont respectivement perdu 4,3 et 4 millions d’hectares chaque année.

L’Asie est la seule grande région à avoir renversé la tendance et a enregistré un «gain net de forêts» sur la période 2000-2005, «essentiellement dû au boisement à grande échelle» de la Chine.

Au niveau mondial, plus d’un tiers (37 %) des forêts sont des forêts primaires, c’est-à-dire sans signes visibles d’activités humaines passées ou présentes, et où les processus écologiques ne sont pas sensiblement perturbés.

Mais ces forêts primaires «souffrent d’un déclin massif suite aux coupes sélectives et autres interventions humaines» et cette destruction «rapide» s’est encore poursuivie au cours des cinq dernières années, malgré les efforts de quelques pays comme le Japon et la Malaisie.

Directement concernées par les coupes, les espèces «rares d’arbres et celles dont la valeur est très élevée sont souvent en danger d’extinction pour une partie de leur lignée» et «en moyenne, 5 % des espèces indigènes d’un pays sont en danger ou en danger critique d’extinction».

Ici les forêts mondiales classées par continent :

Bien que le rythme de la déforestation semble se ralentir d’après un rapport onusien, la demande de la Chine s’accroit et certains pays sont prêts à tout à céder à la tentation de la demande chinoise. Les super pays en développement telle que la Chine, et l’Inde pourraient relancer la déforestation. Le Brésil vient de protéger une grande partie de l’Amazonie mais le reste du monde ne reste pas à l’abri.  

Sources : Cyberpresse, AFP / http://www.populationdata.net/

(424)

Laissez un message