Un nouveau Rapport Alarmiste : Le changement climatique pourrait mettre fin à la civilisation humaine d’ici 2050

Un rapport alarmant sur les changements climatiques nous avertit que nous sommes sur la voie de l’extinction, affirmant qu’il existe une «probabilité élevée» que la civilisation humaine prenne fin d’ici 2050, à moins que des mesures ne soient prises pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

L’ancien chef de l’armée australienne a souscrit au document, qui prédit un scénario de type biblique: inondations dévastatrices, sécheresse, famine et rupture de l’ordre international.

L’analyse, publiée le 30 mai 2019 par le groupe de réflexion australien Breakthrough National Center for Climate Restoration, préconise une nouvelle approche du changement climatique et dresse un tableau sombre du monde dans 30 ans si rien n’est fait pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre.

En supposant que nous restions sur notre trajectoire actuelle, les émissions se bloqueront dans un réchauffement climatique de 3 degrés Celsius (37 degrés Fahrenheit). »

Selon le scénario «2050» du rapport, un milliard de personnes seront contraintes de quitter leurs conditions invivables, tandis que la production alimentaire deviendra insuffisante pour nourrir la population mondiale.

L’Amérique du Nord souffrira de phénomènes météorologiques extrêmes dévastateurs, notamment incendies de forêt, vagues de chaleur et sécheresses – tandis que d’autres régions du monde, telles que le Moyen-Orient et l’Afrique de l’Ouest, deviendront invivables.

Dans le même temps, 55% de la population mondiale serait soumise à plus de 20 jours par an de chaleur létale, «au-delà du seuil de survie des êtres humains».

« Ce scénario offre un aperçu du monde du » chaos total « sur la voie de la fin de la civilisation humaine et de la société moderne telle que nous l’avons connue, dans laquelle les défis à la sécurité mondiale sont tout simplement accablants et la panique politique devient la norme » selon ce que les auteurs prétendent.

Le rapport, destiné à servir de briefing aux décideurs politiques, est présenté par un avant-garde de l’amiral à la retraite Chris Barrie – chef des forces de défense australiennes de 1998 à 2002 – qui félicite le journal pour avoir exposé «la vérité sans faille sur la situation désespérée des êtres humains, et de notre planète. »

Adaptation La Terre du Futur

source : complète ici : https://nypost.com/

(1995)

facebook-profile-picture

Author: Admin

Laissez un message