Dernières Infos

Depuis 20000 ans, le niveau des océans a fluctué énormément.. de moins de 120m à plus de 90m

Plage Du Mackenzie en Colombie Britanique - credit Pixabay License

Une nouvelle étude suggère que le niveau relatif de la mer en Colombie-Britannique (Canada) est resté 10 mètres plus haut qu’aujourd’hui jusqu’à ce qu’il tombe à son niveau actuel depuis 1800 ans.

Deux autres nouvelles études suggèrent que le niveau des mers était encore de 0,8 à 1 mètre plus élevé qu’aujourd’hui pendant la période de réchauffement médiéval.
Après le pic de la dernière glaciation, il y a environ 20 000 ans, le niveau relatif des mers est ensuite passé de 120 mètres en dessous du niveau actuel des mers, puis il y a environ 14 500 ans à des hauteurs de 90 mètres au-dessus du niveau actuel, dans le canal Douglas, près de la Colombie-Britannique, au Canada (Letham et al., 2021).

Le niveau de la mer a ensuite baissé de 75 à 80 mètres au cours des 3 000 années suivantes, soit environ -2,5 mètres par siècle (-25 mm/an), puis il est resté à 10-15 m au-dessus du niveau actuel pendant les 9 000 ans qui ont suivi.

 » Nous déterminons que le centre du canal Douglas était libre de glace après le dernier maximum glaciaire vers -14 500 ans et que le niveau de la mer était au moins 90 m plus élevé qu’aujourd’hui. Le rebond isostatique a fait chuter le niveau de la mer à 21 m vers -11 500 ans, bien qu’il ait pu y avoir une ré-avancée glaciaire qui aurait interrompu la chute du niveau de la mer vers le début du Dryas Récent. Le niveau de la mer est tombé à 10-15 m vers -10 000 ans, et a continué à baisser à un rythme plus lent vers sa position actuelle, qu’il a atteint il y a ∼1800 ans. »

Image Source: Letham et al., 2021

Steffen et al, 2020 ont proposé que le niveau relatif de la mer atteigne un pic de 32 mètres au-dessus du niveau actuel à Nanotalik (sud du Groenland) pendant les dernières étapes de la dernière période glaciaire (il y a 13 800 ans).

Image Source: Steffen et al., 2020

Le niveau de la mer aurait été environ 40 mètres plus élevé qu’aujourd’hui il y a 15 000 ans le long des côtes de l’ouest de la Norvège (Bondevik et al., 2019).

Image Source: Bondevik et al., 2019

Pour l’hémisphère sud, une étude de 2011 (Watcham et al.) a indiqué que le niveau des mers de l’Antarctique était au moins 15 mètres au-dessus du niveau actuel il y a 9000 ans. La baisse du niveau des mers est continue depuis lors, avec une accélération particulièrement prononcée de la baisse du niveau des mers au cours des 500 dernières années.

Image Source: Watcham et al., 2011

Deux nouvelles autres études indiquent que le niveau relatif des mers le long des côtes du Bangladesh (Haque et Hoyanagi, 2021) et de la mer de Chine méridionale (Yan et al., 2021) était encore supérieur d’environ 0,8 à 1,2 mètre à celui d’aujourd’hui pendant la période de réchauffement médiéval.

Aucune de ces études ne présente de trajectoires du niveau de la mer qui s’alignent, même de loin, sur les changements de la concentration atmosphérique de CO2 qui a varié de 230 ppm il y a 14 500 ans à 270 ppm pendant la période de réchauffement médiéval.

Haque et Hoyanagi, 2021

« Cette étude illustre les influences du niveau de la mer sur le processus de dépôt au cours des 1000 dernières années dans le delta sud-ouest du Bangladesh. … Pendant la période 850-1300 AD, le RSL [niveau relatif de la mer] a été atteint jusqu’à +80 cm plus haut que le niveau actuel où la boue jaune clair à grise bioturbée influencée par la marée s’est déposée dans la zone supérieure de la plaine du delta. Le RSL a chuté jusqu’à -110 cm entre 1300 et 1850 après J.-C. ».

Yan et al., 2021

« La roche de plage est considérée comme une bonne archive pour les niveaux marins passés en raison de sa position de formation unique (zone intertidale). Pour évaluer l’histoire du niveau de la mer dans le nord de la mer de Chine méridionale, trois affleurements rocheux de plage bien préservés (Beigang, Gongshanbei et Hengling) sur l’île de Weizhou, dans le nord de la mer de Chine méridionale, ont été sélectionnés pour examiner leur élévation relative et leurs caractéristiques sédimentologiques, minéralogiques et géochimiques. Des branches d’Acropora avec des micro-structures de surface bien préservées ont été sélectionnées sur les beachrocks et utilisées pour déterminer les âges de ces beachrocks par le biais de la datation de la série U. Les résultats montrent que les branches d’Acropora ont été utilisées pour déterminer les âges de ces beachrocks. Les résultats montrent que les beachrocks sont composés de sédiments de récifs coralliens, de clastiques terrigènes, de clastiques volcaniques et de divers ciments de calcite. Ces sédiments accumulés dans la zone intertidale de l’île de Weizhou ont ensuite été cimentés dans un environnement d’eau météorique. Les âges de la série U des roches de plage de Beigang, Gongshanbei, et Hengling sont 1712-768 ca. BP, 1766-1070 ca. BP, et 1493-604 ca. BP (avant 1950 AD) respectivement. Leurs élévations sont respectivement de 0,91 à 1,16 m, 0,95 à 1,24 m et 0,82 à 1,17 m supérieures à celles des zones sédimentaires homologues modernes. Par conséquent, nous avons conclu que le niveau de la mer à l’ère Meghalayan (1766-604 ca. BP) était de 0,82-1,24 m plus élevé que le niveau actuel, et que le niveau de la mer au cours de cette période a montré une tendance à la baisse. »

Adaptation Terra Projects

Source : https://wattsupwiththat.com/

(7455)

Laissez un message

%d blogueurs aiment cette page :