Dernières Infos

Le volcan Fuego au Guatemala créé la désolation et la mort

Après l’éruption, la désolation. Le volcan de Fuego, au Guatemala, est entré en éruption dimanche, faisant au moins 69 morts. Le volcan a projeté de la lave et des cendres sur une vaste zone, la transformant en paysage désolé. Des images spectaculaires.

David de Leon, porte-parole de la Coordination nationale pour la gestion des catastrophes (Conred) a indiqué que le bilan s’alourdissait à mesure des découvertes de corps calcinés dans les villages situés sur le flanc du volcan. Dimanche 3 juin, il a projeté de la lave et des cendres sur une vaste zone, semant la panique parmi les habitants.

1,7 million de personnes affectées
Les colonnes de cendres ont dépassé l’altitude de 2 200 mètres au-dessus du cratère, selon l’Institut national de volcanologie. L’éruption a touché notamment des communes rurales proches du volcan et la cité coloniale d’Antigua, le plus important site touristique du Guatemala. Un total de 1,7 million de personnes sont affectées à divers degrés par la catastrophe, selon la protection civile.

  • Volcan en « repos actif » –

Eddy Sanchez, directeur de l’Institut de vulcanologie, a indiqué à l’AFP que l’éruption de dimanche avait libéré « beaucoup d’énergie » et que le volcan, entré en « repos actif », pourrait encore libérer des éruptions explosives qui toutefois ne devraient « pas être catastrophiques ».

Lundi soir, l’Institut national médico-légal (Inacif) a indiqué avoir dénombré 69 cadavres, dont seulement 17 ont pu être identifiés. Selon la Conred, quelque 46 blessés ont été recensés, dont la moitié dans un état grave, et deux secouristes sont portés disparus.

A San Miguel Los Lotes, hameau détruit par l’éruption, un journaliste de l’AFP a pu observer un paysage désolé mêlant décombres de maisonnettes réduites à néant et corps noircis d’hommes et d’animaux domestiques gisant entre boue et cendres.

Dimanche, des images diffusées à la télévision et sur les réseaux sociaux ont montré une immense nuée de cendres descendant du volcan avant d’engloutir une route tandis que des habitants et des membres des équipes de secours fuyaient en courant.

D’autres montraient des personnes couvertes de cendres que des secouristes essayaient de mettre à l’abri. Au total l’éruption a duré plus de 16 heures.

Lundi soir, le président Jimmy Morales a qualifié l’évènement de « tragédie » et annoncé que les recherches et l’assistance aux sinistrés dureraient le temps nécessaire dans la zone. La présidence a déjà précisé qu’un plan de reconstruction commencerait à être élaboré mardi.

Adaptation TDF

sources : https://www.20minutes.fr/ / https://www.francetvinfo.fr/ /https://actu.orange.fr/

(239)

Laissez un message